Eau

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Modèle possible d'eau liquide.

Anglais : water
Espagnol : agua
Étymologie : latin ăqua eau, eau de rivière
n. f. H2O, solvant dipolaire dont les molécules ont une forte tendance à s’associer par des liaisons hydrogène. A l’état de glace, sa structure est celle de tétraèdres liés les uns aux autres par des liaisons hydrogène. A l’état liquide, la structure est moins nettement connue. Certains pensent que la fusion de la glace se traduit par une simple distorsion des liaisons hydrogène. D’autres estiment qu’une partie seulement des molécules est libérée de toute liaison. Dans le premier cas, le modèle qui semble le plus acceptable est un réseau dans lequel chaque molécule d’eau est encore liée à ses quatre voisines mais dans lequel les liaisons intermoléculaires sont plus ou moins courbes ou plus ou moins étirées. Dans le second cas, plusieurs modèles sont proposées mais le plus souvent admis est celui d’un « réseau tremblottant » (flickering cluster) de molécules d’eau dispersées dans un liquide composé de molécules d’eau libres (voir figure). Le mérite de cette dernière structure est de fournir une explication possible à la dissolution dans l’eau de substances faites de molécules non polaires ou pourvues de portions non polaires. Tout porte à croire que de telles molécules vont se localiser là où elles ont le moins de chance de perturber les liaisons hydrogène de l’eau c’est-à-dire là où il y a des espaces ouverts dans les régions riches en glace. Cf hydrophobicité.

Indispensable à la vie, l’eau est impliquée dans de nombreux processus biologiques. En chimie, elle est un solvant et un réactif de très grande importance. En pharmacie galénique, elle occupe, en raison de son caractère physiologique, une place toute particulière. Elle entre, après purification, dans la composition de nombreuses préparations pharmaceutiques.



Chimie



Eau de constitution

Anglais : essential water
Espagnol : agua de constitución
Étymologie : Eau non présente en tant que telle dans un composé mais qui se forme par chauffage. Par exemple, l’hydroxyde de calcium libère par chauffage une molécule d’oxyde de calcium et une molécule d’eau.


Eau de cristallisation

Anglais : water of crystallization
Espagnol : agua de cristalización
Molécules d’eau faisant partie de la structure des cristaux.


Eau d'hydratation

Anglais : hydratation water
Espagnol : agua de hidratación
Molécules d’eau groupées en sphères d’hydratation, entourant un ion en solution aqueuse. Leur nombre est difficile à déterminer.


Eau de javel

Cf hypochlorite de sodium.


Eau libre

Anglais : available ou free water
Espagnol : agua libre
Eau qui, dans le milieu où elle se situe, garde ses propriétés physiques usuelles. Par exemple, l’eau libre peut circuler entre les grains d’une couche géologique.


Eau liée

Anglais : bound water
Espagnol : agua ligada
Eau qui, dans le milieu où elle se situe, ne conserve pas ses propriétés physiques. Par exemple, cas de l’eau liée aux protéines et aux biomolécules : eau adsorbée à la surface d’un solide et eau liée aux solutés par des liaisons chimiques plutôt faibles du type Van der Waals et hydrogène.


Eau oxygénée

Cf peroxyde d'hydrogène.


Eau régale

Anglais : nitrohydrochloric acid
Espagnol : agua regia
Mélange de trois parties pour une d’acide chlorhydrique concentré et d’acide nitrique concentré. A la propriété de solubiliser l’or, «le roi des métaux», d’où son nom latin. La solubilisation est due à l’oxydation de l’or métal par l’ion nitrate rendue possible par formation de l’ion complexe AuCl4-.


Environnement - Santé publique



Eau douce

Anglais : sweet water
Espagnol : agua dulce
Se dit d’une eau dont la teneur en sels de calcium et de magnésium est faible (moins de 100 mg/L). Son titre hydrotimétrique est inférieur à 15 °f.

Une eau trop douce peut être corrosive envers les métaux, notamment le plomb des canalisations, et nécessiter une reminéralisation.

Eau dure

Anglais : hard water
Espagnol : agua dura
Se dit d’une eau dont la teneur en sels de calcium et de magnésium est élevée (plus de 165 mg/L). Son titre hydrotimétrique est supérieur à 25 °f.

Une telle eau peut entartrer les récipients et canalisations, notamment lors d’une élévation de la température. La dureté de l'eau est évaluée par hydrotimétrie (Cf degré hydrotimétrique) et peut être abaissée par des méthodes d’adoucissement (exemple: par échanges d’ions).


Eau de mer

Anglais : seawater
Espagnol : agua de mar
Eau issue du milieu marin, de pH légèrement alcalin, contenant des sels minéraux ionisés (chlorure de sodium, environ 35 g/L), source d'oligoéléments. .

En thérapeutique, notamment pédiatrique, elle est utilisée sous forme de sprays isotoniques ou hypertoniques pour lavage nasal. Sous l'effet du climat marin, associée aux algues et aux boues marines, elle est le principal ingrédient de la thalassothérapie.


Eau minérale naturelle

Anglais : mineral water
Espagnol : agua mineral
Eau microbiologiquement saine, répondant aux conditions fixées par l'Article R.1322-3 du Code de la Santé publique, provenant d'une nappe ou d'un gisement souterrain exploité à partir d'une ou plusieurs émergences naturelles ou forées constituant la source. Elle témoigne, dans le cadre de fluctuations naturelles connues, d'une stabilité de ses caractéristiques essentielles, notamment de sa composition et de sa température à l'émergence, qui ne sont pas affectées par le débit de l'eau prélevée. Elle se distingue des autres eaux destinées à la consommation humaine par sa composition en minéraux, oligoéléments ou autres constituants et par sa pureté originelle.


Eau potable

Anglais : potable water, drinking water
Espagnol : agua potable
Se dit d’une eau dont la consommation ou l’usage pour le bain ou la production des aliments et des glaces alimentaires, ne doit pas induire de risque pour la santé humaine. La dénomination réglementaire (Code de la Santé publique) est « eau destinée à la consommation humaine ».Ses caractéristiques doivent répondre aux exigences réglementaires fixées par la Directive européenne 98/83 du 3 novembre 1998 relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine et sa transcription dans le code de la santé.


Eau de source

Anglais : spring water
Espagnol : agua de naciente
Eau souterraine émergeant à l’air libre. Elle est exploitée par une ou plusieurs émergences naturelles ou forées. Lorsqu’elle est conditionnée, l’Article R1321-84 du Code de la Santé publique précise qu’il s’agit d’une eau d'origine souterraine, microbiologiquement saine et protégée contre les risques de pollution. A l'émergence et au cours de la commercialisation, elle doit respecter ou satisfaire les limites ou références de qualité, portant sur des paramètres microbiologiques et physicochimiques, définis par arrêté des ministres chargés de la consommation et de la santé. Toutefois, la présence de constituants instables ou indésirables peut contraindre à un traitement de l’eau de source, à la double condition de recourir à un traitement agréé et de respecter les critères de qualité définis ci-dessus.


Eau de table

Anglais : table water
Espagnol : agua de mesa
Eau potable ou rendue potable par un traitement adéquat dont la nature doit être indiquée sur l'étiquette. La gazéification, par addition de dioxyde de carbone, est autorisée. Pour l'eau de table, les vocables "minéral" et "source" sont interdits afin d'éviter les confusions avec les "eaux minérales".


Eau usée

Anglais : wastewater
Espagnol : agua residual
Eau résiduaire contaminée après divers usages domestiques, agricoles, professionnels, industriels et nécessitant une épuration appropriée avant d'être rejetée dans l’environnement.


Pharmacie galénique



Eau bidistillée

Anglais : bidistilled water
Espagnol : esp agua bidistillada
Eau purifiée obtenue par deux distillations successives, d'une pureté supérieure à celle de l'eau distillée.

Eau de chaux

Anglais : limewater
Espagnol : agua de cal
Solution aqueuse saturée de chaux éteinte.

Utilisée en pharmacie comme astringent


Eau distillée

Anglais : distilled water
Espagnol : agua distillada
Eau à l’état liquide résultant de la condensation de sa vapeur produite en vue de sa purification ou de l’extraction de principes volatils à partir de plantes chauffées en présence d’eau (hydrolat), selon un mécanisme associant l’extraction et l’entraînement à la vapeur. Par exemple, eau de fleur d’oranger, eau de laurier-cerise.


Eau hautement purifiée

Anglais : highly purified water
Espagnol : agua altamente purifigada ou agua ultrapura
Selon la Pharmacopée européenne, eau obtenue à partir d’une eau destinée à la consommation humaine selon des procédés de production particuliers qui comprennent, par exemple, l’osmose inverse à double passage, combinée à d’autres techniques appropriées telles que l’ultrafiltration et la désionisation.

Elle est destinée à la préparation de médicaments lorsqu’une qualité élevée est nécessaire, à l’exception des cas où l’emploi de l’eau pour préparations injectables est requis.


Eau pour dilution des solutions concentrées pour hémodialyse

Anglais : water for dluting the concentrates for hemodialysis
Espagnol : agua para dilución de soluciones concentradas para hemodiálisis
Généralement dénommée « eau pour hémodialyse »,l'eau pour dilution des solutions concentrées pour hémodialyse est obtenue à partir d’eau destinée à la consommation humaine par tout procédé approprié (Pharmacopée européenne). Dans les établissements de santé, elle est produite in situ (filtration, adoucissement, double osmose inverse) et amenée aux postes de dialyse par des réseaux de distribution spécifique. Les conditions de préparation, de transfert et de conservation doivent permettre de limiter le risque de contamination chimique et microbienne. Elle doit répondre à des exigences de qualités microbiologique et chimique (chlore total disponible, chlorures, fluorures, nitrates, sulfates, aluminium, ammonium, calcium, magnésium, métaux lourds, sodium). Les volumes utilisés étant très importants, la teneur en ions doit être telle que la solution diluée soit dénuée de toxicité pour l’usage prévu. Exemple: la teneur en aluminium est limitée à 10 ppb. Est limpide et incolore


Eau pour préparations injectables (eppi)

Anglais : water for injection
Espagnol : agua para preparaciones inyectables
Eau obtenue par distillation (dans un appareil en matériau approprié et conçu pour éviter le primage à partir d’eau destinée à la consommation humaine ou d’eau purifiée, elle est utilisée pour la préparation industrielle de médicaments administrés par voie parentérale. L’EPPI peut se présenter en vrac quand elle est destinée à la préparation industrielle de médicaments dont le véhicule est aqueux. Elle n’est alors pas nécessairement stérile car c’est le produit final qui le sera. Elle est stérilisée quand elle est destinée à la dissolution, au moment de l’emploi, d’une préparation pour administration parentérale. Elle est alors répartie en conditionnements unitaires (ampoules pour les petits volumes et flacons de verre avec opercule en caoutchouc et bague de sertissage en aluminium pour les volumes de 100 mL à 10 000 mL) et stérilisée par la chaleur après conditionnement. L’EPPI stérilisée doit répondre aux exigences de qualité de la Pharmacopée européenne pour l’eau purifiée mais, de surcroît, sa concentration limite en endotoxines ne doit pas dépasser 0,25 UI par mL. Est limpide, incolore, stérile et apyrogène


Eau purifiée

Anglais : purified water
Espagnol : agua purifigada
Selon la Pharmacopée européenne, eau obtenue à partir d'eau destinée à la consommation humaine (eau potable) par diverses méthodes : distillation, échange d'ions, osmose inverse, électrodialyse, ultrafiltration. Destinée à la préparation de médicaments autres que ceux qui doivent être stériles et exempts de pyrogènes. Est limpide, incolore, inodore, insipide, le résidu d'évaporation devant être inférieur à 10 mg/L. A la Pharmacopée européenne, figurent une eau purifiée en vrac et une eau purifiée conditionnée en récipients.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres