Eikenella corrodens

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Étymologie : de M. Eiken, microbiologiste scandinave contemporain, ayant identifié le germe en 1958
Bacille à Gram négatif appartenant au groupe des HACEK (Haemophilus, Actinobacillus actinomycetemcomitans, Cardiobacterium homini, Eikenella corrodens et Kingella sp.). Croissance lente et difficile sur gélose au sang avec tendance à s’incruster dans la gélose, aéro-anaérobie facultatif, catalase négatif et oxydase positif. Saprophyte de la cavité buccale, du système digestif et des voies génitales de l’homme et de certains animaux. Impliquée en pathologie dans des surinfections de plaies dues à des morsures, dans certains abcès profonds et des cas d’endocardites.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres