Entropie (S)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : entropy
Espagnol : entropía
Étymologie : grec ἐντροπή entropế action de se retourner, de rentrer en soi-même
n. f. Grandeur physique impliquée par essence dans le deuxième principe de la thermodynamique permettant d’évaluer la dégradation de l’énergie. Symbole S. Fonction d’état dont les variations sont mesurables. Unité joule par kelvin (J.K-1). Permet de prévoir l’évolution de tout système physique, chimique, biologique au cours d’une transformation. Selon le deuxième principe, l’entropie de tout système isolé, au cours d’une transformation, ne peut qu’augmenter ou être nulle. Lorsque le système n’est pas isolé, toute évolution du système considéré s’accompagne d’une augmentation obligatoire de l’entropie de l’ensemble de l’univers.

Concept de portée cosmogonique. L’augmentation d’entropie d’un système isolé est en rapport avec celle de son désordre.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres