Ergotisme

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Pathologie - Pharmacognosie - Pharmacologie



Anglais : ergotism
Espagnol : ergotismo
Étymologie : français ergot, suffixe -isme
n. m. Intoxication généralement aiguë (« feu de Saint Antoine ») due autrefois à la consommation de farines contaminées par l’ergot de seigle, surtout en période de disette et se manifestant de deux façons différentes : forme gangréneuse où l'effet vasoconstricteur des alcaloïdes de l’ergot domine, entraînant une ischémie, puis une nécrose des extrémités (doigts, orteils) ; forme convulsive (« mal des ardents ») où les effets sur le système nerveux central prédominent (convulsions, spasmes, délire, hallucinations).

Jadis très meurtrier, l'ergotisme alimentaire est devenu exceptionnel de nos jours dans les pays développés, du fait des soins apportés aux cultures et au tri des grains des céréales. On parle d'ergotisme médicamenteux pour décrire des troubles de nature ischémique liés à un mésusage de substances actives dérivées de l’ergot (ergotamine en particulier).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres