Estramustine (phosphate disodique de)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Estramustine.

n. f. (DCI). Antinéoplasique de la classe des agents bis-alkylants, molécule constituée d’estradiol (hormone œstrogène) et d’une moutarde à l’azote (partie alkylante).

Indiquée, par voie orale, dans le traitement des adénocarcinomes prostatiques hormonorésistants.
De nombreux effets indésirables ont été notés : affections gastro-intestinales (nausées, vomissements, diarrhées), endocriniennes (impuissance, gynécomastie), cardiovasculaires (thromboembolies, cardiopathie ischémique, hypertension artérielle), hépatobiliaires, du système immunitaire telles que des éruptions cutanées ou l’œdème de Quincke, affections hématologiques (leucopénie, thrombocytopénie, anémie).


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres