Examen

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 12 janvier 2017
Anglais : examination
Espagnol : examen
Étymologie : latin exăgĭum pesage, poids, du verbe exĭgěre juger, examiner, peser, mesurer, régler, dont dérive aussi le mot « examen »
n. m. Action de considérer attentivement et avec réflexion quelqu'un, quelque chose dans un espace et un temps limités.


Examen de biologie médicale

Acte médical qui concourt à la prévention, au dépistage, au diagnostic ou à l'évaluation du risque de survenue d'états pathologiques, à la décision et à la prise en charge thérapeutiques, à la détermination ou au suivi de l'état physiologique ou physiopathologique de l'être humain. Cela comprend des analyses de types variés (bactériologiques, biochimiques, hématologiques...) à l'exception des actes d'anatomie et de cytologie pathologiques, exécutés par des médecins spécialistes dans ce domaine.

Un examen de biologie médicale comporte trois phases :
* la phase pré-analytique qui comprend le prélèvement de l'échantillon biologique, le recueil des éléments cliniques, la préparation, le transport et la conservation de l'échantillon jusqu'à l'endroit où il est analysé ;
* la phase analytique qui est le processus technique permettant l'obtention d'un résultat biologique ;
* la phase post-analytique, qui comprend la validation, l'interprétation du résultat ainsi que sa communication appropriée au prescripteur et au patient, dans un délai compatible avec l'état de l'art.



Examen de biologie médicale délocalisé (EBDM)

Examen de biologie médicale dont la phase analytique est réalisée en dehors d'un laboratoire de biologie médicale (LBM), soit dans un établissement de santé soit, pour des motifs liés à l’urgence, dans des lieux déterminés par le ministère chargé de la Santé. Les EBMD constituent un moyen de répondre aux besoins cliniques dans certaines situations en réduisant les délais de rendu des résultats pour les patients à traiter en urgence absolue.<br /Un tel examen est réalisé sous la responsabilité d’un biologiste médical qui, dans tous les cas , doit valider le résultat, même après son utilisation en urgence par le prescripteur. Les lieux de réalisation (établissements de santé et véhicules sanitaires médicalisés) ainsi que les professionnels de santé autorisés (médecins, sages-femmes, infirmiers, techniciens de laboratoire médical) sont fixés par arrêté. Les EBDM sont soumis à l’accréditation obligatoire comme les autres examens de biologie médicale.

En pratique, aujourd’hui, en France, les principaux examens de biologie médicale délocalisés, réalisés dans un contexte de biologie d’urgence sont : gaz du sang, électrolytes, glucose, lactate, bilirubine, marqueurs cardiaques, hCG (human Chorionic Gonadotrophin), CRP (C-reactive protein), hémoglobine, TCA, thromboélastographie.
Références et annexes :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.docidTexte=JORFTEXT000029401851&fastPos=50&fastReqId=615676319&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2016/12/15/AFSP1637323A/jo/texte


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres