Fenêtre

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016
Anglais : window
Espagnol : ventana
Étymologie : latin fĕnestra fenêtre, croisée, trou, ouverture
n. f. Ouvrage inséré dans un mur servant à l'éclairage d'un bâtiment.



Biopharmacie



Fenêtre d'absorption

Anglais : absorption window
Espagnol : ventana de absorción
Terme utilisé, dans le cas d'une substance active qui ne peut être absorbée qu'en une région précise et limitée de l'intestin, pour désigner cette région. Cas, par exemple, de substances dont l'absorption nécessite l'intervention d'un transporteur spécifique et précisément localisé.


Pharmacologie



Fenêtre thérapeutique

Locution pouvant avoir des significations différentes selon le domaine d'applications :

1- index thtérapeutique

Anglais : therapeutic window, pharmaceutical window, safety window
Espagnol : ventana terapéutica, margen terapéutico
Allemand : therapeutisches Fenster, therapeutisches Breite
Synonyme de marge thérapeutique, elle signifie la différence entre la concentration plasmatique minimale (seuil d’efficacité) et la concentration plasmatique maximale (seuil de tolérance ou de toxicité). Plus la fenêtre ou marge thérapeutique est étroite, plus le médicament est difficile à manier, la dose minimale efficace étant très proche de la dose maximale tolérable (exemples : anticonvulsivants, digitaliques, théophylline, anticoagulants oraux, diurétiques chez les patients âgés...).


2- parenthèse thérapeutiqque

Anglais : drug holiday, wash-out ou washout period
Espagnol : período de lavado
Allemand : auswaschphase, auswaschmaßnahme
Synonyme de pause thérapeutique, elle signifie l'arrêt temporaire d’un traitement dans le but de vérifier l'action thérapeutique ou de prévenir ou minimiser des effets indésirables. Exemples : interruption d'un traitement pour éviter l’apparition de signes d’intolérance ou d’accoutumance, pour vérifier le diagnostic, pour mettre en évidence de nouveaux signes de la maladie, pour essayer d'établir un lien entre des effets secondaires et le traitement,... ; interruption d’une antibiothérapie pour réaliser une hémoculture, d’une sédation pour réévaluer l'état clinique du patient, d’une anesthésie, dans la maladie de Parkinson. L'expression est, parfois, également utilisé par certains pour désigner le temps pendant lequel un traitement a des chances de succès optimales.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres