Ferromagnétisme

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : ferromagnetic
Espagnol : ferromagentico
Étymologie : latin ferrum fer, épée, glaive et magneticus d'aimant
n. m. Phénomène dû à des matériaux constitués d'atomes dont tous les moments magnétiques sont parallèles entre eux, en-dessous d'une température appelée température de Curie. Les ferromagnétiques les plus courants sont des métaux (Fe, Co, Ni) dont la température de Curie est très élevée (1661 °C pour le cobalt). Un grain ferromagnétique est organisé en domaines aimantés, dont les orientations sont telles que l'aimantation totale s'annule. Pour faire un aimant permanent, il faut « saturer » le matériau, c'est-à-dire le soumettre à un fort champ magnétique qui alignera l'aimantation de tous les domaines aimantés. Cette aimantation crée à son tour un champ qui attire les autres aimants.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres