Fièvre

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 01 mai 2017
Synonyme(s) : pyrexie, hyperthermie
Anglais : fever
Espagnol : fiebre
Allemand : Fieber
Étymologie : latin fěbris fièvre
n. f. 1- Symptôme marqué par une excursion de la température centrale d’un organisme humain au-dessus de 37,5 °C le matin ou 37,8 °C le soir. Elle peut être passagère, intermittente ou continue ; 2- par extension, maladie fébrile accompagnée du substantif qui en spécifie l’étiologie (exemple fièvre jaune, fièvre de Malte, fièvre tierce).


Fièvre amarile

Anglais : yellow fever
Espagnol : fiebre amarilla
Allemand : Gelbfieber, Ochropyra, Schwarzes Erbrechen
Cf fièvre jaune.


Fièvre amoureuse

Synonyme(s) : maladie du baiser, maladie des amoureux
Anglais : glandular fever, kissing disease, infectious mononucleosis
Espagnol : mononucleosis infecciosa
Allemand : Kusskrankheit, Mononucleose, Pfeiffer-Drüsenfieber
Cf mononucléose infectieuse.


Fièvre aphteuse

Anglais : foot-and-mouth disease, hoof-and-mouth disease
Espagnol : fiebre aftosa
Allemand : Maul- und Klauenseuche
Maladie éruptive épidémique très contagieuse due à un Aphtovirus, généralement non mortelle. Atteint les bovidés, les moutons, les chèvres, les chiens, les porcs, jamais les chevaux et exceptionnellement l’Homme (par contamination au niveau d’une effraction cutanée en contact direct avec la pustule de l’aphte de l’animal infecté ou par consommation de lait provenant d’animaux malades). Chez la vache, les manifestations morbides sont des aphtes sur la muqueuse buccale, l’espace interdigital et les trayons. Les formes malignes s’accompagnent de localisations digestives, respiratoires et nerveuses.

Maladie à déclaration obligatoire, maladie professionnelle chez les éleveurs d’animaux. Fort impact économique qui justifie des politiques nationales et internationales. A décimé les troupeaux avant les mesures de prophylaxie prises en 1970, en France.


Fièvre bilieuse hémoglobinurique

Anglais : blackwater fever
Espagnol : fiebre biliosa hemoglobinúrica
Allemand : Schwarzwasserfieber
Accident d’anaphylaxie devenu rare, survenant chez des sujets anciennement parasités par Plasmodium falciparum, traités par la quinine et soumis au froid en revenant en France. Se manifeste par une hémolyse brutale et massive avec accès hyperfébrile, ictère, hémoglobinurie, puis anurie, anémie, collapsus. Pas de parasites dans le sang. Mort dans 30 % des cas. Cf paludisme.


Fièvre boutonneuse méditerranéenne

Anglais : mediterranean spotted fever
Espagnol : fiebre botonosaa mediterránea
Allemand : Boutonneuse-Fieber
Maladie infectieuse généralement bénigne due à Rickettsia conorii, transmise par la puce du chien, ou par une tique, et caractérisée par une petite tache noire au point de morsure évoluant en escarre. Survient en été. Incubation d’une semaine, puis fièvre, d’apparition brutale, accompagnée de signes généraux (asthénie, arthralgies, troubles gastro-intestinaux, céphalées intenses, parfois confusion mentale) et d’une éruption papulonodulaire. Ces signes s’estompent en quatre jours environ.

Endémique en régions méditerranéennes, en Afrique, en Asie centrale et en Inde.


Fièvre de la canne à sucre

Anglais : sugarcane fever
Espagnol : fiebre de caña de azúcar
Allemand : Zuckerrohrfieber
Syndrome pseudogrippal dû à L. australi, transmis par le rat et le hérisson. À rapprocher du syndrome pseudogrippal avec méningite aseptique et ictère du à L. canicola, et de la maladie des jeunes jachères avec méningite aseptique et anictérique due à L. pomona.

Maladie professionnelle à déclaration obligatoire des pisciculteurs, pêcheurs, personnels travaillant au traitement des eaux usées et en abattoirs


Fièvre éruptive

Anglais : eruptive feve
Espagnol : fiebre eruptiva
Allemand : Eruptivfieber
Terme générique s'appliquant à différentes maladies générales épidémiques contagieuses, caractérisées par des éruptions cutanées et muqueuses et par une évolution cyclique (rougeole, rubéole, scarlatine, vaccine, variole, varicelle).

Cette dénomination inclut rougeole, rubéole, scarlatine, vaccine, variole, varicelle.


Fièvre exanthématique

Anglais : exanthematous fever
Espagnol : fiebre exantemática
Allemand : Exanthem-Fieber
Expression générique pour plusieurs affections dues à des Rickettsia et transmises par un arthropode hématophage (typhus exanthématique, typhus murin, fièvre pourprée des Montagnes rocheuses, fièvre boutonneuse, fièvre Q).


Fièvre hémorragique

Anglais : hemorrhagic fever
Espagnol : fiebre hemorrágica
Allemand : hämorrhagisches Fieber
Expression générique désignant les maladies infectieuses à virus, en particulier du type Arbovirus, sévissant en Afrique, en Amérique du Sud (Argentine, Bolivie), en Crimée et à Omsk.


Fièvre jaune

Synonyme(s) : fièvre amarile, typhus amaril, vomito negro
Anglais : yellow fever
Espagnol : fiebre amarilla
Allemand : Geldfieber
Maladie infectieuse aiguë due à un Flavivirus ou virus amaril, endémique en zones tropicales d’Amérique et d’Afrique. Anthropozoonose atteignant l’Homme et le Singe, transmise par la piqûre de certains moustiques (genre Aedes). Symptômes : fièvre élevée, violentes douleurs lombaires, céphalées et vomissements, congestion de la face et éruption cutanée thoracique. Dans les formes graves, vomissements sanglants noirâtres (espagnol vómito negro) s’accompagnant d’ictère et de protéinurie.


Fièvre de Lassa

Anglais : Lassa fever
Espagnol : fiebre de Lassa
Allemand : Lassa-Fieber
Maladie infectieuse causée par un Arenavirus (virus de Lassa), très contagieuse par simple contact avec un patient contaminé. Elle est marquée, 6 à 12 jours après la contamination, par un tableau clinique qui peut aller de l’infection asymptomatique à une fièvre hémorragique foudroyante.
Historique : L’Afrique occidentale est un territoire endémico-épidémique, avec une forte mortalité chez les individus fragiles (réfugiés, enfants, personnes âgées).


Fièvre de Malte

Anglais : Maltese fever, Malta-fever
Espagnol : fiebre de Malta, fiebre ondulante, fiebre mediterránea, enfermedad de Bang
Allemand : Maltafieber, undulierendes Fieber, Bang-Krankheit, Mittelmeerfieber
Cf brucellose.


Fièvre des marais

Anglais : marsh fever
Espagnol : fiebre de los pantanos
Allemand : Sumpffieber
Cf paludisme.

des marais méningite aseptique due à L. grippo-typhosa. Cf paludisme


Fièvre méditerranéenne

Anglais : mediterranean fever
Espagnol : fiebre mediterránea
Allemand : Mittelmeerfieber
Cf brucellose.


Fièvre ondulante

Anglais : undulant fever
Espagnol : fiebre ondulante
Allemand : undulierendes Fieber
Cf brucellose.


Fièvre de Oroya

Anglais : Oroya fever, Carrion's disease
Espagnol : fiebre de Oroya, enfermeded de Carrión, verruga peruana
Allemand : Oroya-Fieber, Carrión-Krankheit
Cf bartonellose.


Fièvre paratyphoïde

Anglais : paratyphoid fever, paratyphoid
Espagnol : fiebre paratifoidea A
Allemand : Paratyhus
Maladie infectieuse due à Salmonella paratyphii. Elle se présente avec le tableau clinique de la fièvre typhoïde atténuée et possède les mêmes mécanismes de pathogénie, de mode de contamination et de zones d'endémies.

C’est aussi une toxi-infection alimentaire communautaire (TIAC)


Fièvre pernicieuse

Anglais : pernicious fever
Espagnol : fiebre perniciosa
Allemand : schädlisches Fieber
Cf paludisme.


Fièvre à phlébotomes

Synonyme(s) : fièvre des trois jours, fièvre Pappataci
Anglais : sand-fly fever
Espagnol : fiebre causada por psicódidos, fiebre causada por los flebótomos
Allemand : Pappatacifieber, Phlebotomus-Fieber, Sandfliegenfieber
Arbovirose bénigne due à un arbovirus (genre Phlebovirus, famille des Bunyaviridae) ayant l’Homme pour réservoir et transmise par Phlebotomus papatasi. Symptômes : violent accès de fièvre durant trois journées. Sévit en Inde et dans les pays du pourtour méditerranéen et adriatique, en été.


Fièvre de Pontiac

Anglais : Pontiac fever
Espagnol : fiebre de Pontiac
Allemand : Pontiac-Fieber
Forme clinique rare et bénigne de légionellose, sans atteinte pulmonaire. Elle guérit en quelques jours.


Fièvre puerpérale

Anglais : puerperal fever
Espagnol : fiebre puerperal, sepsis puerperal
Allemand : Kindbetterfieber, Wochenbetterfieber, Puerperalfieber, Puerperalsepsis
État fébrile avec signes généraux plus ou moins graves, apparaissant chez l’accouchée ou après une fausse couche et due à une infection d’origine utérine. Elle peut évoluer vers une septicémie mortelle. La stérilité peut en être une séquelle. Est devenue moins fréquente.


Fièvre Q

Synonyme(s) : coxiellose
Anglais : Q-fever
Espagnol : fiebre Q
Allemand : Q-Fieber
Maladie infectieuse causée par une bactérie intracellulaire, Coxiella burnetii. Cette zoonose fut d'abord décrite en 1935, dans le Queensland (Australie), sous le nom de « Query fever » du fait des questions (de l'anglais « query », question) que posaient alors son étiologie et son épidémiologie. Elle s’est ensuite répandue aux Amériques et dans le bassin méditerranéen. Sur le plan clinique, la maladie revêt des aspects très variables : syndrome pseudogrippal, pneumopathie, hépatite, méningo-encéphalite (symptômes proches de ceux du typhus exanthématique).

Est peut-être la maladie la plus contagieuse qui existe ; un être humain pourrait être infecté par une seule bactérie.


Fièvre quarte

Anglais : quartan fever
Espagnol : fiebre cuartana
Allemand : Vier-Tage-Fieber
Cf paludisme.


Fièvre récurrente

Anglais : relapsing fever
Espagnol : fiebre reincidente, fiebre recurente epidémica
Allemand : Rückfallfieber
Terme désignant des maladies infectieuses, épidémiques ou endémiques, dues à plusieurs espèces de Borrelia, bactéries de la famille des Spirochetaceae, ou des Rickettsies, transmises par la piqûre d’Arthropodes (poux, tiques) et caractérisées par une alternance de phases apyrétiques et fébriles, avec céphalées, asthénie et méningo-encéphalites possibles.

La fièvre cesse au bout de cinq ou six jours. Le cycle se reproduit de deux à huit fois, avec parfois des complications viscérales. Les symptômes pouvant être trompeurs, il faut éliminer un paludisme résistant. S’explique par l’apparition, dans l’organisme envahi, d’éléments infectieux se dotant de nouveaux systèmes antigéniques pour lesquels les anticorps correspondants ne sont plus spécifiques.


Fièvre sudorale

Anglais : sweating fever
Espagnol : fiebre sudorosa
Allemand : Schweißfieber
Cf brucellose.


Fièvre sudoro-algique

Anglais : sweating and body aches fever
Espagnol : fiebre sudorosa y dolorosa
Allemand : Schmerz- und Schweißfieber
Cf brucellose.


Fièvre tierce

Anglais : tertian fever
Espagnol : fiebre tierciana
Allemand : Dreitagfieber
Cf paludisme.


Fièvre à tiques du Queensland

Anglais : Queensland tick fever
Espagnol : fiebre por garrapatas de Queensland
Allemand : Queensland-Zeckenfieber
Rickettsiose de symptomatologie analogue à celle de la fièvre boutonneuse.


Fièvre des trois jours

Anglais : three-day-fever
Espagnol : fiebre de los tres dias
Allemand : Dreitagefieber
Cf fièvre à phlébotomes.


Fièvre des tranchèes

Synonyme(s) : fièvre des 5 jours, fièvre quintane, fièvre de la Meuse, fièvre d’Ukraine
Anglais : trench fever, five-day fever, quintan fever
Espagnol : fiebre de las trincheras
Allemand : Schützengrabenfieber, Fünf-Tage-Fieber, Werner-His-Krankheit
Pathologie observée au cours de la Première Guerre mondiale chez les soldats en campagne, d’où son nom. Maladie infectieuse bénigne due à Rickettsia quintana hébergée par le pou du corps et à transmission humaine. Symptômes : crises se répétant tous les cinq jours (accès fébriles, douleurs dans les jambes, éruption). Rechutes fréquentes.


Fièvre typhoïde

Anglais : typhoid fever, typhoid
Espagnol : fiebre tifoidea, fiebre entérica
Allemand : Typhus
Toxi-infection généralisée à point de départ lymphatique mésentérique due à Salmonella typhi. Libérée dans l’organisme malade, l'endotoxine du bacille typhique déclenche un phénomène toxique irritant le nerf sympathique abdominal et provoquant l’ulcération des plaques de Peyer et des follicules clos de l'intestin. Puis, elle atteint les ventricules cérébraux, entraînant le tuphos (stupeur et abattement extrêmes), d’où le nom de fièvre typhoïde. Évolution clinique cyclique divisée en septénaires (espaces de sept jours) : le 1er, avec fièvre croissante, le 2e avec fièvre en plateau, avec tuphos, diarrhée et discrètes taches rosées en forme de lentilles et le 3e avec fièvre décroissante. La maladie, strictement humaine, est transmise directement ou indirectement sur un mode endémo-épidémique. Déclaration obligatoire. Diagnostic par hémoculture, apparition d’une éventuelle leucopénie ou d'une thrombopénie (formes graves). Évolution souvent mortelle. Prophylaxie efficace par vaccination.

Traitement par les antibiotiques, par exemple des fluoroquinolones de 2e génération ou ceftriaxone. Le chloramphénicol a été abandonné en raison des résistances importantes, des risques de choc anaphylactique et des effets indésirables médullaires. La réhydratation, souvent par voie intraveineuse, est impérative pour compenser les pertes liquidiennes secondaires à la diarrhée.


Fièvre de la vallée du Rift

Anglais : Rift Valley fever
Espagnol : fiebre del valle del Rift
Allemand : Rifttalfieber
Zoonose virale touchant principalement les animaux, pouvant aussi contaminer l'Homme. L’agent infectieux est un virus Bunyaviridae genre Phlebovirus. Chez l'Homme, elle se manifeste par de violentes poussées fébriles, des douleurs articulaires sévères et une congestion de la face. Dans la grande majorité des cas, l'infection est transmise à l'Homme par contact direct ou indirect avec du sang, du lait cru ou des organes de bovidés contaminés. Des transmissions à l’Homme sont aussi possibles par piqûres de moustiques préalablement contaminés lors d’une piqûre à un animal infesté.

Jusqu’en 2011, il n'y a pas eu de cas documenté de transmission interhumaine. Elle est endémique en Afrique subsaharienne, en Afrique orientale (Kenya, Tanzanie), en Afrique du Nord, en Asie et, maintenant, en Europe.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres