Filariose

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 12 mars 2017
Anglais : filariasis
Espagnol : filariasis
Étymologie : latin fīlum fil, contexture, tissu, infixe latin –arius –aire relatif àsuffixe –ose maladie
n. f. Parasitose due à une filaire touchant 200 à 400 millions de personnes dans le monde.


Filariose cutanéo-dermique

Anglais : dermocutaneous filariasis
Espagnol : fiilariosis cutáneo-dérmico
Filariose causée par :
1- Dracunculus medinensis, filariose de Médine ou dracunculose, transmise par l'ingestion d'eau contenant des Cyclops parasités (crustacés), maladie invalidante. Diagnostic : découverte du ver adulte par palpation, radio, observation au fond d'une ulcération ; découverte des microfilaires, dans les sérosités de sortie après pulvérisation d'un jet d'éther, hyeréosinophilie discrète, immuno-fluorescence indirecte. Traitement : mébendazole, thiabendazole, métronidazole. Extirpation du ver par la méthode locale en l'enroulant tous les jours de quelques centimètres sur un bâtonnet, chirurgie ;
2- Loa loa, loaose, transmise au cours de la piqûre d'un Tabanidae, en Afrique équatoriale. Migration de l'adulte sous la conjonctive (œdème, larmoiement, sensation de corps étranger, photophobie), œdème allergique migrant aux mains, poignets et avant-bras ; méningo-encéphalite et endocardite possibles ;
3- Onchocerca volvulus, gale filarienne ou « Craw-Craw » ou cécité des rivières, onchocercose transmise au cours de la piqûre d’une simulie (diptères), le long des fleuves africains. Petites papules, prurit, dermatite chronique avec lichénification et dépigmentation, syndrome kystique avec onchocercomes, syndrome oculaire, avec chorio-rétinite et kératite sclérosante, atteinte du nerf optique, de la rétine puis cécité. Diagnostic de certitude : mise en évidence des adultes ou des microfilaires, par biopsie cutanée exsangue, examen du suc dermique par scarification, examen oculaire ; diagnostic de présomption : hyperéosinophilie qui augmente si administration de notézine, immunoélectrophorèse avec 2 arcs caractéristiques. Traitement : ivermectine


Filariose lymphatique

Anglais : lymphatic filariosis
Espagnol : filariosis linfática
Comprend :
1- la filariose de Bancroft, maladie causée par Wuchereria bancrofti et transmise par la piqûre d’un culicidé contaminé (Culex, Aedes). Les filaires adultes envahissent les vaisseaux lymphatiques, entraînant lymphangite, fièvre, céphalée, éruption de type urticarien. La forme chronique peut conduire à une obstruction des lymphatiques et à un éléphantiasis ;
2- la filariose de Malaisie ou brugiose, maladie causée par Brugia malayi et par B. timori (symptômes et mode de transmission identiques à la précédente)). Diagnostic de certitude : mise en évidence des microfilaires dans le sang la nuit et aussi les urines ; diagnostic indirect : immunofluorescence indirecte, Elisa. Traitement ivermectine + albendazole, doxycycline.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres