Fluide

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : fluid
Espagnol : fluido
Étymologie : latin flǔĕre couler, s'écouler, être coulant, suivre son cours, s'échapper de
n. m. Terme générique regroupant à la fois l'état gazeux et l'état liquide qui ont en commun d'être déformables, qu'ils soient compressibles ou non. En langage populaire, terme administratif générique utilisé pour désigner l'air comprimé, les eaux usées, le téléphone, etc.... qui sont acheminés, dans un équipement immobilier, par des canalisations adaptées.



Physicochimie



Fluide newtonien

Anglais : newtonian fluid
Espagnol : fluido newtoniano
Étymologie : de I. Newton, 1643-1727, savant anglais
Fluide dont la viscosité est indépendante de la vitesse de cisaillement. Cf viscosité, vitesse de cisaillement.

Fluide non-newtonien

Anglais : non-newtonian fluid
Espagnol : fluido no newtoniano
Fluide dont la viscosité dépend de la vitesse de cisaillement. Parmi les fluides non newtoniens, on distingue les fluides :
1- plastiques Cf fluide à seuil.
2- pseudoplastiques Cf fluide rhéofluidiant.
3- rhéoépaississants, fluides dont la viscosité augmente avec la contrainte ou le taux de cisaillement. Un exemple typique est une suspension concentrée d'amidon de maïs. Le rhéoépaississement peut provenir, suivant la nature du matériau, de la dilatance de Reynolds (comme pour une suspension concentrée d'amidon de maïs), de l'enchevêtrement de polymères, ou encore de la formation d'agrégats. Lors de l'augmentation du cisaillement, on observe souvent une rhéofluidification (par exemple « désenchevêtrement » des polymères ou rupture d'agrégats), suivi d'un rhéoépaississement (les plymères ou les agrégats interagissent à nouveau ensemble).
On rencontre parfois comme synonyme le terme de « dilatant », en référence à une des explications structurelles du rhéoépaississement. Cette ancienne dénomination est toutefois à éviter, car il existe d'autres causes possibles du rhéoépaisissement. Cf contrainte de cisaillement, taux de cisaillement.
4- rhéofluidifiants, fluides dont la viscosité diminue avec l'augmentation de la contrainte ou du taux de cisaillement. Exemple : les crèmes cosmétiques ou pharmaceutiques, shampoings, concentrés de jus de fruits, encres d'imprimerie, etc. La rhéofluidification peut provenir, suivant la nature du matériau, d'un « désenchevêtrement » de polymères, d'une rupture d'agrégats, d'une déformation de gouttelettes dans le sens de l'écoulement, de l'alignement de particules anisotropes dans le sens de l'écoulement ou encore, dans le cas de dispersions concentrées, d'une structuration du matériau en couches parallèles suivant le sens de l'écoulement.
On rencontre parfois comme synonyme le terme de « pseudoplastique », en référence à la ressemblance entre la courbe d'écoulement d'un fluide rhéofluidifiant et la courbe d'écoulement d'un fluide à seuil (anciennement appelé fluide plastique). Cette ancienne dénomination est toutefois à éviter. Cf contrainte de cisaillement, taux de cisaillement.
5- à seuil, fluides possédant un seuil d'écoulement autrement dit qui ne s'écoulent que si la contrainte qui leur est appliquée est supérieure à une contrainte donnée, appelée contrainte seuil ou contrainte critique. Dans le cas contraire, ces fluides ne s'écoulent pas et se comportent comme un solide. Exemple : la pâte dentifrice, la mousse à raser, les fluides de forage, les suspensions très concentrées.
On rencontre parfois comme synonyme le terme de « plastique ». Cette ancienne dénomination est toutefois à éviter.


Fluide supercritique

Anglais : supercritical fluid
Espagnol : fluido supercrítico
Un fluide à l'état supercritique possède une faible viscosité et une diffusivité élevée comme les gaz, mais sa masse volumique très élevée le rapproche des liquides.

Le fluide supercritique le plus utilisé est le dioxyde de carbone, dont les applications pharmaceutiques sont nombreuses. Exemples : l'extraction, la micronisation, la cristallisation à partir d'une solution aqueuse, la synthèse de polymères, la formation de particules polymériques, la préparation de complexes d'inclusion dans les cyclodextrines. Le développement de ces techniques s'inscrit dans la volonté de réduire l'utilisation des solvants organiques.


Pratique hospitalière



Fluide médical

Synonyme(s) : gaz à usage médical
Anglais : medical fluid
Espagnol : medico fluido
n. m. Gaz utilisé lors de soins, présenté en bouteille ou en évaporateur de volumes très variables. Un code couleur international permet d'en identifier la nature.

Depuis 1992, certains fluides ont le statut de médicament (exemple oxygène, protoxyde d'azote), d'autres sont des dispositifs médicaux (exemple azote pour bistouri électrique…), d'autres n'ont pas de statut (exemple air médical).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres