Fluxomique

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : fluxomic
Espagnol : fluxómica
Étymologie : latin flǔĕre couler, s'écouler, être coulant, suivre son cours, s'échapper de, suffixe –omique [par analogie à génomique, protéomique...], du grec ῶμα ỗma tumeur et –ικός –ikós –ique suffixe d’adjectif, dérivant d’un substantif
n. f. Analyse de l'ensemble des flux métaboliques au sein d'une cellule ou d'un organisme. Les flux métaboliques représentent les vitesses réelles des réactions se déroulant dans une cellule ou un organisme dans des conditions données. Contrairement à la mesure des métabolites ou des protéines, il n'existe pas de méthodes de mesure directe des flux intracellulaires. Il existe des méthodes de mesure indirecte basées soit sur la conservation de la matière (approches stœchiométriques, isotopiques) soit sur les propriétés cinétiques des enzymes (approches cinétiques).

Les techniques de marquage aux isotopes stables (13C ou autres) couplées à la RMN ou à la spectrométrie de masse sont de plus en plus utilisées actuellement. Ce sont également des outils d'identification des réseaux métaboliques. Des outils de simulation in silico des flux métaboliques peuvent être employés.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres