Follitropine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Biologie - Physiologie



Synonyme(s) : hormone folliculostimulante, FSH
Anglais : follitropin, follicle-stimulating hormone
Espagnol : folitropina
Étymologie : latin follǐcŭlus petit sac, enveloppe (du grain, des fruits) balle, gousse, péricarpe, diminutif de follis soufflet pour le feu, bourse de cuir, poumons gonflés, grec τροπός tropós manière, direction, tour, façon, mode
n. f. Hormone gonadotrope antéhypophysaire constituée de deux sous-unités α et β. La sous-unité α est commune à plusieurs hormones (TSH, FSH, hCG, LH) tandis que la chaîne β, spécifique de chacune d’entre elles, porte l’activité physiologique qui, néanmoins, nécessite l’ensemble de la molécule pour s’exprimer.
La sécrétion de la follitropine est stimulée par la Gn-RH, gonadotrophine releasing hormone, dont la synthèse est rétroinhibée par les produits de ses cellules-cibles, les hormones sexuelles (œstradiol, testostérone, ...) et par l’inhibine (libérine antagoniste de la Gn-RH).
La follitropine stimule, chez la femme, la croissance du follicule ovarien et le développement des cellules de la granulosa et chez l'homme, la croissance des cellules de Sertoli des tubes séminifères du testicule.


Chimie thérapeutique



Follitropine alpha

(DCI). Hormone folliculostimulante recombinante, produite par une lignée cellulaire ovarienne de hamster chinois (CHO) par transfection des gènes codant les 2 sous-unités alpha et bêta de la FSH humaine. La séquence en acides aminés est identique à celle de la FSH humaine. L'activité physiologique n'est pas modifiée malgré des petites différences dans la partie glycanique.

Indication dans le traitement de l'infertilité féminine comme inducteur de l'ovulation dans les cas d'absence de réponse avec le citrate de clomifène et pour stimuler la croissance folliculaire. Chez l'homme, indication dans le cas de déficience de la spermatogenèse due à un hypogonadisme hypogonadotrope.

Follitropine bêta

(DCI). Hormone folliculostimulante recombinante. Elle ne diffère de la follitropine alfa que par le procédé de production par génie génétique.


Follitropine delta

(DCI). Hormone folliculostimulante recombinante humaine, ayant la même séquence d’aminoacides que les deux sous-unités de la FSH endogène humaine, avec un profil de glycosylation différent des profils des follitropines  alpha et bêta, par suite de son mode de production par la technologie de culture cellulaire PER.C6 (développée par Crucell NV, Pays-Bas).

Indiquée pour la stimulation ovarienne contrôlée, pour induire le développement des follicules multiples, chez les femmes entreprenant un programme d’assistance médicale à la procréation (AMP) tel que la fécondation in vitro (FIV) ou la fécondation avec injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres