Fourier (transformation de)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Fourier (transformation de).

Anglais : Fourier transform
Espagnol : trasformadas de Fourier
Étymologie : de J. Fourier, 1768 – 1830, mathématicien français
n. f. Technique mathématique qui permet de changer de domaine d'information. En analyse instrumentale, le changement opéré consiste à remplacer la variable temps par la variable fréquence et inversement. Par exemple, un spectre dans le domaine des fréquences peut être représenté par la fonction g(f), il devient, après transformation de Fourier, G(t) dans le domaine du temps. Les fonctions g(f) et G(t) sont reliées selon la formule ci dessus. Relations applicables lorsque g(f) et G(t) sont symétriques par rapport à f = 0 et t = 0).

On remarque que la fonction g(f) peut être régénérée à partir de G(t) et inversement. L'avantage majeur des transformées de Fourier est de permettre de travailler dans un domaine de grandeurs mesurées adéquat tel qu'il y soit plus simple d'interpréter les résultats et tel que les divers dispositifs électroniques de l'appareillage soient les mieux adaptés pour apporter une réponse optimale. Un autre avantage de la transformée de Fourier réside dans le fait que les ordinateurs actuels permettent de réaliser en temps réel les transformations. Les transformées de Fourier sont utilisées pour accroître considérablement la sensibilité et la résolution de nombreuses méthodes spectroscopiques telles que la RMN, l'IR et certaines techniques électrochimiques, notamment.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres