Fragon

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 27 septembre 2017


Pharmacognosie



Synonyme(s) : petit houx
Anglais : butcher's broom
Espagnol : rusco
Étymologie : latin ou gaulois frisco houx
n. m. Sous-arbrisseau épineux indigène (Ruscus aculeatus L., Asparagaceae, précédemment Liliaceae puis Ruscaceae), vivace par un rhizome. Organes souterrains renfermant des saponosides (ruscoside…) à génine stéroïdienne (ruscogénine, néoruscogénine…) ; propriétés vasculoprotectrices et veinotoniques par stimulation des récepteurs α-adrénergiques post-synaptiques des cellules lisses de la paroi vasculaire, corrigeant l'atonie pariétale veineuse et lymphatique.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne sous l'appellation petit houx (monographie 01/2011, 1847).

Organes souterrains traditionnellement utilisés en phlébologie et en proctologie (voie orale et usage local) dans les manifestations subjectives de l’insuffisance veineuse (jambes lourdes, varices…) et dans la symptomatologie hémorroïdaire ; ils ont également servi à l’extraction des ruscogénines utilisées, en France jusqu’en 2017, en association, en traitement symptomatique des manifestations douloureuses de la crise hémorroïdaire. Réputé diurétique, le rhizome de petit houx entrait à ce titre autrefois dans la composition du sirop « des cinq racines » (avec l'asperge, l'ache, le fenouil et le persil).
En cosmétologie, le rhizome et les racines riches en saponosides fournissent un extrait utilisé pour ses propriétés d'activation de la microcirculation de la peau, notamment pour les peaux sensibles et irritées.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres