A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Fumeterre

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 19 décembre 2020


Pharmacognosie



Anglais : fumitory ou common fumitory ou fumewort
Espagnol : fumaria ou palomilla
Allemand : Erdrauch
Étymologie : latin médiéval fūmus terrae fumée de la terre
n. f. Herbacée annuelle indigène (Fumaria officinalis L., Papaveraceae, précédemment Fumariaceae), très commune sur les bords des chemins et les terrains incultes. Parties aériennes fleuries renfermant des alcaloïdes isoquinoléiques rattachés à divers types structuraux (protopine, spirobenzylisoquinoléine, protoberbérine), des flavonoïdes, des acides organiques (acide fumarique, acides-phénols). Propriétés spasmolytiques sur le sphincter d'Oddi et régulatrices du flux biliaire.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne (monographie 08/2019, 1869 corrigé 10.0).

Sommités fleuries traditionnellement utilisées comme cholagogue ou cholérétique, pour soulager les symptomes d’une indigestion (ballonnement, flatulence…) et pour faciliter les fonctions d’élimination urinaire et digestive.