Ganétespib

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Ganétespib.

n. m. (DCI). Petite molecule de synthèse ayant la propriété d'inhiber la protéine de choc thermique 90 (Hsp90 pour inhibitor of heat shock protein 90) et qui possède une activité antinéoplasique. Le ganétespib, en se liant à la Hsp90, conduit : i) à la dégradation, par des protéinases, de protéines oncogèniques clientes de Hsp90, ii) à l'inhibition de la prolifération cellulaire et iii) à l'élévation de la production de la protéine de choc thermique 72 (Hsp72). Il inhibe également l'activité de multiples kinases, telles que c‑Kit, HER1 (ou EGFR), et Bcr‑Abl (exprimée par le gène correspondant, situé dans le chromosome de Philadelphie, au sein de cellules leucémiques) qui, en leur qualité de protéines clientes de la Hsp90, dépendent de son bon fonctionnement.

La protéine Hsp90, avec une masse de 90 kDa, est un chaperon moléculaire, dont l'expression est augmentée dans une grande diversité de cellules tumorales et qui joue un rôle‑clé dans la maturation conformationnelle, dans la stabilité et la fonction (traduction de signaux, régulation du cycle cellulaire, apoptose…) de protéines « clientes » au sein des cellules. La protéine Hsp72 exerce des fonctions antiapoptotiques et sa surexpression peut être un marqueur pour quantifier l'inhibition de la protéine Hsp90.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres