Ganglioside

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 06 juin 2016
Ganglioside.

Anglais : ganglioside
Espagnol : gangliosido
Étymologie : grec γάγγλιον gánglion tumeur sous-cutanée, glande, suffixe –oside sucre hydrolysable
n. m. Glycosphingolipide constitué d'un core lactosylcéramide sur lequel sont fixés un ou plusieurs résidus glycosyle dont l'acide N-acétylneuraminique (NANA) ou acide sialique. Les gangliosides sont localisés dans le feuillet externe de la membrane plasmique de diverses cellules, en particulier des cellules nerveuses. Leur nomenclature repose sur le nombre de résidus sialyle et de résidus d'oses. Les composés de la série GM portent un résidu sialyle en position terminale sur le résidu galactosyle du core, la série GD, 2 résidus sialyle sur les 2 résidus galactosyles et la série GT, trois résidus sialyle, dont 2 sur le résidu galactosyle du core et l'autre sur le résidu galactosyle terminale de la seconde chaîne oligosaccharidique. Dans chaque série, le chiffre affecté à la lettre indique le nombre de résidus d'oses dans la chaîne, en plus des acides sialiques, soit 1 2 3, pour 4, 3, 2 résidus, respectivement. Ainsi le ganglioside GM1 comporte un chaînon oligosaccharidique de 4 sucres plus un acide sialique.

Certains gangliosides jouent un rôle de récepteur comme le ganglioside GM1, récepteur de la toxine cholérique.
Cf gangliosidose.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres