Ginsénoside

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 16 novembre 2016


Pharmacognosie



Ginsénoside.

Anglais : ginsenoside
Espagnol : ginsenósido
Étymologie : français ginseng, suffixe –oside
n. m. Nom désignant une famille de saponosides à génines triterpéniques tétracycliques dérivées du squelette oléanane ou, de façon plus spécifique, du squelette dammarane (protopanaxadiol, protopanaxatriol), présents dans les racines des ginsengs (une trentaine de représentants ont été isolés, par exemple ginsénoside Rb-1).

Très étudiés, les ginsénosides seraient le support majeur de l'activité pharmacologique prêtée sans preuve formelle au ginseng (stimulant de l'activité physique et mentale, adaptogène par une meilleure résistance au stress et à la fatigue, aphrodiasiaque...). Peu absorbés au niveau gastrointestinal, les ginsénosides subissent dans le tractus intestinal des biotransformations par les microorganismes du microbiote, conduisant à des formes déglycosylées bioactives, en particulier le « composé K » pour lequel ont été mises en évidence des propriétés neuroprotectrices et des effets favorables sur les fonctions cognitives.
Les génines de certains ginsénosides activent la sirtuine de type 1 (SIRT1, acronyme anglo-saxon de
Silent Information Regulator 1). Cette lysine désacétylase NAD+-dépendante intervient dans de nombreux processus biologiques, notamment dans le vieillissement et les maladies liées à l’âge ; son activation pourrait allonger la durée de vie et fournir une protection contre certaines pathologies liées au vieillissement (Alzheimer…).


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres