Giroflier

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 30 juin 2017


Pharmacognosie



Anglais : clove tree ou clove
Espagnol : árbol del clavo
Allemand : Gewürznelken-Baum
Étymologie : latin căryŏphyllŏn clou de girofle, suffixe -ier
n. m. Arbre à feuilles persistantes, Syzygium aromaticum (L.) Merr. et L.M. Perry = Eugenia caryophyllus (Spreng.) Bullock et S.G. Harrison, Myrtaceae, originaire des Moluques et largement cultivé (Indonésie, Tanzanie, Madagascar…). Boutons floraux (girofles ou « clous de girofle ») très riches en une huile essentielle caractérisée par une teneur élevée en eugénol, accompagné d’acétyleugénol et de β-caryophyllène.

Clou de Girofle inscrit à la Pharmacopée Européenne, monographies 01/2008, 0376 corrigé 9.2 et 1091 (huile essentielle de).

Boutons floraux traditionnellement utilisés, par voie orale, dans le traitement symptomatique de troubles digestifs (ballonnement épigastrique, lenteur à la digestion, éructations, flatulence) ; par voie locale, pour le traitement des petites plaies après lavage abondant, comme antalgique (céphalées, douleurs dentaires, affections de la cavité buccale et/ou du pharynx) et, en bain de bouche, pour l’hygiène buccale. Le clou de girofle est une épice largement utilisée en cuisine. Extraction de l’huile essentielle (toxique à dose élevée, à éviter chez l’enfant) ; emploi dans des produits d’hygiène et dans l’industrie agro-alimentaire ; également, en cosmétologie, comme matière première aromatique en parfumerie. L’huile essentielle de la feuille de giroflier, également très riche en eugénol, et celle du clou de girofle sont utilisées industriellement pour l’obtention de l’eugénol.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres