Glycosyltransférase

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
Anglais : glycosyltransferase
Espagnol : glicosiltransferasa
Étymologie : grec γλυκύς glukús doux (saveur), sucré, latin transferre porter d'un lieu à un autre, transporter, transcrire, reporter, suffixe –ase enzyme
n. f. Enzyme catalysant le transfert d'un résidu osidyle à partir d'un nucléotide-ose sur un accepteur au cours des réactions de glycosylation. Ces enzymes sont nommées : 1- en fonction de la nature du donneur du reste osidyle (uridine-diphosphate-galactose, cytidine-monophosphate-acide sialique) ; 2- en fonction de l'ose qu'elles transfèrent sur la branche de l'oligosaccharide ; 3- en fonction du type et de l'anomérie de liaison qu'elles élaborent (exemples : UDP β1–4 galactosyltransférase, UDP β1-3 galactosyltransférase, CMP α2-3 sialyltransférase) ; 4- enfin, selon la nature du reste osidyle terminal de l'oligosaccharide de l'accepteur.

La localisation de la glycosyltransférase dans les différents compartiments (réticulum endoplasmique, appareil de Golgi, voie de la membrane plasmique empruntée par la molécule en formation) détermine la séquence en restes osidyles de la molécule glycosylée.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres