Herpesviridae

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 01 avril 2017
Étymologie : grec ἔρπω hérpô ramper, latin vīrus suc, jus, humeur, venin, poison, mauvaise odeur, puanteur, suffixe latin –idae famille dans la taxinomie des virus
Famille de virus à ADN bicaténaire linéaire de grande taille, capside à symétrie cubique composée de 162 capsomères et entourée d'une enveloppe lipidique complexe contenant les glycoprotéines majeures, affectant des cellules eucaryotes. Trois sous-familles : Alphaherpesvirinae (exemples : genres Simplexvirus et Varicellovirus), Bêtaherpesvirinae (exemples : genres Cytomegalovirus, Roseolovirus et Muromegalovirus) et Gammaherpesvirinae (exemples : genres Lymphocryptovirus et Rhadinovirus).
Les herpesviridae humains sont ubiquistes et responsables d'infections très fréquentes. Le caractère biologique important de tous ces virus est la latence.

Après l'infection primaire au cours de laquelle le virus est répliqué et excrété, l'information génétique virale persiste à vie dans l'organisme. Elle peut à nouveau être exprimée, donnant lieu à des réactivations, nouvelles phases de production virale. Certains herpèsvirus induisent directement des tumeurs et s'immortalisent dans des cellules (EBV).
Ces divers virus herpétiques sont identifiés d'après l'arrangement des séquences répétitives des nucléotides dans le génome. Ils provoquent l'herpès génital, la varicelle, le zona, la mononucléose infectieuse, le lymphome de Burkitt, le carcinome naso-pharyngé, des kérato-conjonctivites et des rétinites, l'encéphalite herpétique.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres