Homoharringtonine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Cancérologie - Pharmacognosie



Homoharringtonine.

Synonyme(s) : mépésuccinate d’omacétaxine (DCI)
Anglais : homoharringtonine
Espagnol : homoharringtonina
Étymologie : grec ὅµoιος hómoios semblable, latin harringtonia nom de l’espèce à partir de laquelle cette substance a été isolée, suffixe -ine
n. f. Alcaloïde de structure dérivée de la phénéthylisoquinoléine, comportant une fonction ester indispensable à l'activité biologique. Elle est obtenue par extraction à partir des feuilles d'espèces asiatiques (Chine, Japon) de Cephalotaxus (Cephalotaxaceae), en particulier C. harringtonia (Knight ex J. Forbes) K. Koch = C. harringtonii, et surtout par hémisynthèse (estérification de la céphalotaxine, elle-même provenant de la même source végétale). Forte activité antileucémique par inhibition de la synthèse protéique et induction de l'apoptose. Toxicité élevée.

Le mépésuccinate d’omacétaxine, DCI de l’homoharringtonine (anglais omacetaxine mepesuccinate, espagnol mepesuccinato de omacetaxina), a été approuvé aux États-Unis en 2012 pour le traitement de la leucémie myéloïde chronique en cas de résistance ou d’intolérance à au moins deux inhibiteurs de tyrosine kinases (imatinib…) ; il bénéficie en Europe du statut de médicament orphelin dans la même indication ainsi que dans certaines formes de leucémie aiguë myéloïde.
Historique : Le nom de l’espèce harringtonia (ou harringtonii) fait mémoire du 4e Comte de Harrington, Charles Stanhope (1780-1851), qui fut l’un des premiers à s’intéresser aux Cephalotaxus japonais, après leur introduction en Europe par Phillip Franz von Siebold en 1829.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres