Immunosuppresseur

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : immuosuppressive
Espagnol : inmunodepresor
Étymologie : latin immūnis dispensé de toute charge, qui se soustrait aux charges, paresseux, exempt de, égoïste, sans tache, pur et supprĭmĕre faire enfoncer, couler à fond, retenir, détourner
adj. et n. m. Qualifie ou désigne un agent physique ou chimique qui diminue ou supprime les réactions immunitaires de défense de l'organisme, soit de façon sélective (anticorps antilymphocytaires monoclonaux ou polyclonaux, inhibiteurs de la synthèse d'ADN comme l'acide mycophénolique, anticorps monoclonaux anticytokines, antirécepteurs de cytokines ou anti-intégrines, inhibiteurs de cytokines comme la ciclosporine, l'évérolimus et le tacrolimus ou encore les glucocorticoïdes), soit par leurs propriétés cytostatiques, par une inhibition de la division cellulaire particulièrement intense, lorsque se développe une réaction immunitaire néfaste (dérivés alkylants dont le cyclophosphamide et carbamoylants, antipurines comme l'azathioprine, antifoliques dont le méthotrexate, colchicine, rayons X…).

Les immunosuppresseurs sont indiqués dans la prévention et le traitement du rejet de greffe et dans de nombreuses pathologies dysimmunitaires, en cancérologie, en dermatologie, dans les maladies inflammatoires de l'intestin, en neurologie (par exemple dans la sclérose en plaques), en rhumatologie.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres