Indigo

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 25 février 2017


Pharmacognosie



Indigo.

Synonyme(s) : indigotine
Anglais : indigo
Espagnol : índigo
Étymologie : latin indĭcus, relatif à l'Inde, indigo
n. m. Substance naturelle de couleur bleue (« bleu indigo »), produite par synthèse, mais historiquement obtenue à partir de l’indigotier (Indigofera tinctoria L., Fabaceae), arbuste d’origine asiatique (Inde, d’où le nom) et cultivé également dans les régions chaudes d’Amérique et d’Afrique. Indigo présent dans les feuilles sous forme d’un précurseur incolore, l’indican, un glucoside indolique ; celui-ci, par hydrolyse (broyage des feuilles et macération), libère l’indoxyle qui s’oxyde spontanément à l’air, conduisant à la formation de l’indigo, forme dimérisée d’indoles oxydés.

Utilisation comme colorant (teinture des tissus). Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’indigo était obtenu à partir des feuilles du pastel des teinturiers (synonyme guède), Isatis tinctoria L., Brassicaceae ex-Crucifères, herbacée alors largement cultivée dans le sud-ouest de la France ; l’indigo d’origine naturelle a été par la suite supplanté par les colorants synthétiques. Un analogue bromé (6,6’-dibromo indigo), isolé d’un mollusque gastéropode marin (murex), est le principal constituant de la pourpre de Tyr (synonyme pourpre impériale ou pourpre antique), colorant tinctorial rouge violacé.
Des propriétés inhibitrices de certaines kinases (intérêt potentiel en cancérologie) ont été récemment mises en évidence chez une substance voisine, l’indirubine, et certains de ses dérivés (les «  indirubines »).


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres