Inhalation

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : inhalation
Espagnol : inhalación
Étymologie : latin in– dans et hālāre exhaler une odeur, exhaler
n. f. Aspiration dans le tractus pulmonaire, d'air chargé ou non d'autres substances, de gaz, de vapeurs.



Médecine



Passage de liquide gastrique dans le tractus pulmonaire au décours d'une anesthésie conduite en présence d'un estomac plein.


Pharmacologie - Thérapie



Procédé d'administration, par les voies respiratoires supérieures, de produits volatils (par exemple anesthésiques type dérivés halogénés), gazeux (par exemple gaz anesthésiques) ou médicamenteux (par exemple salbutamol), véhiculés par de la vapeur d'eau ou un gaz vecteur, en nébulisats ou en aérosols. Le but est une administration locale ou générale. Les fumigations destinées à être inhalées, appelées inhalations, sont obtenues par adjonction d'eau chaude sur une préparation pour inhalation contenant des substances actives dont on inhale les vapeurs à la température de production grâce à un appareil appelé inhalateur.


Pharmacie galénique



Préparation liquide (solution ou suspension) ou solide (poudre, comprimés, capsules) contenant une ou plusieurs substances actives, destinées à être administrée sous forme de vapeurs ou d'aérosol dans les voies respiratoires en vue d'une action locale ou systémique.

Lorsque la taille des particules inhalées doit être ajustée (diamètre de l'ordre du mm) afin de localiser leur dépôt dans les voies respiratoires inférieures, les préparations pour inhalations sont conditionnées en récipients multidoses ou munis d'un dispositif approprié (nébuliseur, inhalateur-doseur pressurisé, inhalateur à poudre sèche).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres