Inuline

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Pharmacognosie - Pharmacologie



Anglais : inulin
Espagnol : inulina
Étymologie : latin ĭnŭla inule, suffixe -ine
n. f. Nom générique pour un ensemble de polysaccharides de la classe des fructanes, comportant un nombre variable d’unités d’oses ; présente en particulier dans de nombreuses Asteraceae (artichaut, chicorée, pissenlit…), surtout dans les parties souterraines. Obtention par extraction, principalement à partir de la racine de chicorée. Non résorbées ni digérées au niveau de l’intestin grêle, mais modifiant la flore bactérienne du côlon (propriétés bifidogènes : augmentation de la prolifération d’espèces du genre Bifidobacterium), les inulines font partie des fibres alimentaires solubles et des prébiotiques.

Emploi des inulines dans des compléments alimentaires, souvent en association avec des probiotiques ; également dans l’industrie agro-alimentaire pour améliorer la texture des aliments (en substitution des matières grasses) ; en cosmétologie, comme agents humectants et adoucissants pour la peau et comme conditionneurs dans des produits capillaires.
Injectée par voie IV, l’inuline diffuse dans le milieu extracellulaire à travers les capillaires, mais ne pénètre pas dans les cellules, d’où son usage en recherche pour mesurer le volume extracellulaire. Non métabolisée, elle est éliminée par filtration dans les glomérules rénaux, sans réabsorption ni sécrétion. Sa clairance rénale représente donc le débit de filtration glomérulaire ; technique utilisée en recherche, mais peu en pratique courante (test à l’inuline pour l’exploration rénale) car il en existe d’autres moins onéreuses.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres