Iobenguane (iode-123)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Iobenguane (Iode-123).

Synonyme(s) : méta-iodobenzylguanidine, mIBG, MIBG
n. m. (DCI). Composé radiopharmaceutique constitué de sulfate de 3-iodobenzylguanidine marqué à l'iode-123. L'isotope 123I émet plusieurs types de radiations, rayonnements X, β (électrons) et γ (pour 93 % avec une énergie de 159 keV). Sa période radioactive est de 13,2  heures, ce qui en fait un radionucléide bien adapté à l'imagerie médicale, malgré son coût élevé. Il est surtout employé lors de scintigraphies thyroïdiennes ; les activités maximales utilisées sont de 15 MBq.
Ce médicament est à usage diagnostique uniquement pour : 1- la scintigraphie des tumeurs des tissus dérivés de la crête neurale embryonnaire, telles que les phéochromocytomes, les paragangliomes, les chémodectomes et les neurogangliomes ; 2- la détection, la classification et le suivi après traitement des neuroblastomes ; 3- l'évaluation de la captation de l'iobenguane, lorsqu’une utilisation thérapeutique est envisagée ; 4- la recherche d’une hyperplasie médullosurrénalienne ; 5- l'appréciation de l’innervation sympathique du myocarde.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 1113).

L'iobenguane (iode-123) doit être administré lentement, sur plusieurs minutes, par voie intraveineuse. Sa captation par les granules chromaffines peut, en théorie, provoquer une sécrétion rapide de noradrénaline, provoquant une poussée hypertensive. Le patient doit donc être gardé sous surveillance constante lors de l'administration. Parmi toutes les aralkylguanidines, l'iobenguane est préféré pour sa plus faible captation hépatique et sa meilleure stabilité in vivo, et donc une moindre captation thyroïdienne de l'iode libre.
La
Food and Drug Administration (FDA) recommande, pour l'iobenguane marqué à l'iode-123, l'administration d'iodure de potassium une heure avant l'administration du composé radiopharmaceutique, quel que soit l'âge, alors que l'Association européenne de Médecine Nucléaire recommande, aussi bien pour l'iobenguane à l'iode-123 qu'à l'iode-131, l'administration d'iodure de potassium un jour avant l'administration du composé radiopharmaceutique et de continuer un jour après celle-ci.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres