Kaïnique (acide)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Pharmacognosie - Pharmacologie



Kaïnique (acide).

Anglais : kainic acid
Espagnol : ácido kainico
Étymologie : japonais Kaninsoo nom de l’algue rouge Digenea simplex, d’où cette substance a été isolée
n. m. Acide dicarboxylique à cycle pyrrolidine, analogue contraint de l'acide glutamique, isolé au Japon d'une algue rouge (Digenea simplex C. Agardh, Rhodophyceae). Substance naturelle à propriétés neuro-excitotoxiques puissantes par action agoniste d'une classe de récepteurs ionotropes au glutamate qui en ont gardé le nom (« récepteurs kaïnate »).

Utilisation, en médecine vétérinaire comme anthelminthique vis-à-vis des nématodes, et en expérimentation neurobiologique pour caractériser ses récepteurs et leur implication dans des pathologies neurodégénératives. De nombreuses synthèses de l’acide kaïnique et d’analogues structuraux ont été décrites.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres