Lactate déshydrogénase (LDH)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : lactate dehydrogenase
Espagnol : lactato deshidrogenasa
Étymologie : latin lāc, lactis, lait, suc laiteux des plantes, de couleur laiteuse, dē– préposition marquant une séparation, un éloignement, en prenant sur, en détachant de, grec ὓδωρ hûdôr, génitif ὓδατος hûdatos, eau et γένος génos naissance, origine, descendance, race, famille, parenté, suffixe –ase enzyme
n. f. Enzyme d'oxydoréduction à NAD+ réduisant de façon réversible l'acide pyruvique en acide lactique. Enzyme tétramérique, il existe 5 isoformes selon l'association des 2 sous-unités H et M, de LDH-5 ou M4 pour le muscle squelettique et l'hépatocyte jusqu'à LDH-1 ou H4 pour le coeur. La forme M4 transforme le pyruvate en lactate dans le muscle, permettant la glycolyse dans des conditions d'anaérobiose (contraction musculaire brutale).

La spécificité d'expression de certaines isoformes de cette enzyme tétramérique a été longtemps utilisée en biologie médicale, par exemple la mesure de l'activité de la LDH-1 lors de l'infarctus du myocarde (supplantée aujourd'hui par le dosage de certaines isoformes de la troponine).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres