Lampe

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 18 février 2017
Anglais : lamp
Espagnol : lámpara
Étymologie : latin lampăs torche, flambeau, lampe
n. f. Dispositif ou source artificielle produisant un rayonnement ou une flamme.



Chimie analytique



Source de radiations dans les spectrophotomètres. Les lampes les plus utilisées sont :

1- la lampe au tungstène fonctionnant à une température proche de 3000 °K et émettant des radiations continues dans le domaine de longueurs d’onde 320–2500 nm. Émet donc dans tout le visible, dans le proche infrarouge et dans l’UV proche du visible.
2- la lampe au deutérium à arc émettant en continu dans le domaine 200 à 360 nm, soit en UV. L’émission provient de la dissociation du deutérium D2 due à une décharge électrique provoquée par une étincelle. Lampe utilisée en spectrométrie d’absorption atomique dans certains systèmes de correction des absorptions non spécifiques. La mesure de l’absorption du flux lumineux émis par la lampe à deutérium correspond à l’absorption non spécifique.
La plupart des spectrophotomètres fonctionnent avec ces deux types de lampes avec basculement automatique de l’une à l’autre à 360 nm.
3- la lampe au carbure de silicium (globar), chauffée par un courant électrique à 1 500 °K. Est utilisée pour le domaine de l’infrarouge, entre 4 000 et 200 cm-1.
4- la lampe au mercure et au néon pour l’émission de radiations discrètes à des longueurs d’onde bien précises.
5- les diodes émettrices de radiations dans des domaines étroits du visible et du proche infrarouge.
6- les lasers, sources de radiations à une seule longueur d’onde.

Cf laser, spectrophotomètre.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres