Lathyrisme

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 12 janvier 2015
Anglais : lathyrism
Espagnol : latirismo
Étymologie : grec λάθυρος láthuros pois chiche, latin lāthỹrŏs sorte de gesse, suffixe -isme
n. m. Intoxication provoquée directement par la consommation de pois du genre Lathyrus, auquel appartient le pois de senteur, ou par l'ingestion d'aliments contenant la farine de ces plantes. Le pois du genre Lathyrus, appelé communément gesse, est une plante fourragère de la famille des Papilionacées. De nombreuses espèces existent dans la nature Lathyrus sativus, gesse commune ou pois carré, Grass pea (anglais Khesari Dhal, espagnol Almorta), Lathyrus cicera, Lathyrus ochrus et Lathyrus clymenum.
Le lathyrisme est une maladie neurologique que l'on peut rencontrer chez l'homme, comme chez les animaux. La maladie est due à la présence, à l’intérieur des graines, d’une substance neurotoxique : l’acide β-oxalyl-L-α,β-diaminopropionique (ou ODAP) qui agit comme un analogue structural du neurotransmetteur glutamate. La consommation, en grande quantité, de ces graines ou de la farine entraîne une atteinte neurologique avec paralysie caractérisée des membres inférieurs, incapacité de se mouvoir et sensation de manque de force ou une incapacité à bouger les membres inférieurs.

La maladie a une forte prévalence en Asie du Sud-est, Bangladesh, Éthiopie, Inde et Népal, où la culture de certaines espèces de Lathyrus est encore pratiquée, en l’absence de sources alternatives. De nombreux cas ont eu lieu également en Espagne, après la guerre civile espagnole, et durant la guerre d’indépendance de l’Espagne contre les troupes de Napoléon. Cet épisode a inspiré l’un des tableaux de Francisco de Goya intitulé Gracias a la Almorta (« Merci à la farine d’Almorta »), et dépeignant les victimes du lathyrisme.
Une maladie liée au lathyrisme, appelée ostéolathyrisme a été identifiée. Elle affecte les os et les tissus conjonctifs. C’est un désordre du squelette caractérisé par des hernies, un anévrisme aortique, des exostoses, des cyphoses – scolioses du type du syndrome d’Ehlers-Danlos et d’autres déformations squelettiques, résultant apparemment d’un vieillissement défectueux du tissu conjonctif. La cause de la maladie est attribuée à une toxine, le β-aminopropionitrile (BAPN), qui inhibe l’enzyme lysyl-oxydase, contenant du cuivre et responsable de l’intercroisement du procollagène et de la proélastine. Le BAPN est également un produit métabolique d’un composé présent dans les germinations de
Lathyrus, pois et lentilles.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres