Lierre

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Botanique - Pharmacognosie



Étymologie : latin hĕdĕra ou ĕdĕra lierre, devenu ierre en ancien français, puis lierre par agglutination de l'article défini élidé
n. m. Nom commun désignant plusieurs plantes n’ayant entre elles aucun point commun d’ordre botanique, chimique ou pharmacologique ; sans précision supplémentaire, le mot lierre désigne le lierre commun.

Lierre commun

Synonyme(s) : lierre ou lierre grimpant
Anglais : common ivy
Espagnol : hiedra común
Liane sempervirente (Hedera helix L., Araliaceae) très commune, rampante et grimpante, se fixant grâce à des racines-crampons. Présente un dimorphisme foliaire (feuilles lobées sur les rameaux stériles, mais entières sur les rameaux fertiles florifères); fleurs disposées en ombelles, riches en nectar (c'est une des dernières plantes mellifères, en hiver, pour les abeilles); fruits globuleux, réunis en ombelles sphériques, à surface pruineuse, bleu-noir à maturité. Contient des polyines (falcarinol…) et des saponosides triterpéniques (dérivés de l’hédéragénine : hédéracoside C, hédérines…). Propriétés expectorantes, spasmolytiques, antibactériennes.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne, monographie 04/2014, 2148 (feuille de).

Emploi traditionnel du bois, considéré comme expectorant, dans le traitement symptomatique de la toux et au cours des affections bronchiques aiguës. Utilisation traditionnelle des feuilles, par voie locale (crèmes, gels), comme adjuvant des régimes amaigrissants et comme traitement d'appoint adoucissant et antiprurigineux d'affections dermatologiques, dans le traitement des crevasses, écorchures, gerçures et contre les piqûres d'insectes ; également dans des shampooings, crèmes, lotions, préparations « anti-cellulitiques ».
L'ingestion des fruits peut être à l'origine d'intoxications ; le contact répété avec le feuillage peut provoquer des dermites allergiques dues au falcarinol.



Lierre empoisonné

Cf sumac.


Lierre terrestre

Synonyme(s) : gléchome faux-lierre (nom vernaculaire)
Anglais : ground ivy
Espagnol : hiedra terrestre
Petite herbacée vivace rampante des sous-bois (Glechoma hederacea L., Lamiaceae ex-Labiées). Présence de diterpènes (marrubiine), de composés polyphénoliques, de lignanes, dans les parties aériennes fleuries réputées expectorantes et modestement anti-inflammatoires, sans confirmation clinique.

Emploi traditionnel dans le traitement symptomatique de la toux et au cours des affections bronchiques aiguës.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres