Lirilumab

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
n. m. (DCI). Anticorps monoclonal humain qui bloque l'interaction entre les récepteurs de type immunoglobuline des cellules tueuses naturelles (KIR pour killer-cell immunoglobulin-like receptors), des récepteurs inhibiteurs présents sur les cellules tueuses naturelles (NK pour natural killer), et leurs ligands. En bloquant ces récepteurs, le lirilumab favorise l'activation des cellules NK et, potentiellement, la destruction des cellules tumorales par ces dernières. Les récepteurs KIR, membres de la superfamille des immunoglobulines, sont exprimés à la surface des cellules NK (elles épargnent les cellules saines qui lui envoient des signaux de normalité ; les cellules « stressées » – infectées, cancéreuses ou suractivées – délivrent des « signaux de danger », mais peuvent délivrer, simultanément, des signaux inhibiteurs protecteurs, ce qui peut « aveugler » les cellules NK).

Le lirilumab est en développement clinique (leucémie aiguë myéloïde).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres