Lithiase

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 23 février 2017
Anglais : lithiasis
Espagnol : litiasis
Étymologie : grec λίθος líthos pierre, en tant que matière, en opposition notamment aux métaux
n. f. Dépôts de cristaux minéraux ou organiques néoformés au sein d'un appareil glandulaire, dans un conduit et/ou dans un « réservoir » de l'organisme. Elle s'accompagne, le plus souvent, d'un syndrome douloureux sévère avec réaction inflammatoire intense et constitue un risque infectieux. Elle peut être :
1- biliaire (anglais cholelithiasis, espagnol colelitiasis), concrétion et cristaux d'un mélange de cholestérol, phospholipides et d'acides biliaires qui se forment au niveau de la vésicule, du cholédoque, des voies biliaires extra- ou intrahépatiques, de l'ampoule de Vater ;
2- glandulaire (anglais adenolithiasis, espagnol litiasis de las glándulas), obstruction des canaux évacuateurs (salivaire, lacrymale) par des cristaux minéraux et/ou organiques ;
3- rénale (anglais nephrolithiasis, espagnol litiasis renal), concrétions et cristaux par accrétion d'un cristal de sel de calcium ou d'acide urique dans le tissu rénal provoquant un syndrome inflammatoire et douloureux ;
4- urinaire, ou gravelle (anglais urolithiasis, espagnol litiasis urinaria, urolitiasis), concrétions de nature et taille variables dans le tractus urinaire (calice, bassinet, uretère, vessie, urètre). Les plus petites sont appelées sable, les plus grosses calculs ou pierres.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres