Marrube

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016


Pharmacognosie



Synonyme(s) : marrube blanc ou marrube commun
Anglais : white horehound
Espagnol : marrubio blanco
Étymologie : latin marrŭbĭum marrube
n. m. Herbacée vivace commune (Marrubium vulgare L., Lamiaceae ex-Labiées), densément tomenteuse, dont la feuille est recouverte à la face inférieure du limbe par de nombreux poils blanchâtres, d’où le nom. Présence dans les parties aériennes fleuries de diterpènes à squelette furanolabdanique (marrubiine…), de flavonoïdes, de composés phénylpropaniques (verbascoside…) et d’une faible quantité d’huile essentielle (carbures monoterpéniques). Propriétés modestement expectorantes, cholérétiques, anti-inflammatoires et analgésiques.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne, monographie 01/2008, 1835 (parties aériennes fleuries de).

Parties aériennes fleuries traditionnellement utilisées comme expectorant en cas de toux au cours d’un rhume, dans le traitement symptomatique de troubles dyspeptiques bénins tels que ballonnements et flatulence, également en cas de perte momentanée d’appétit.
La présence de diterpènes furaniques potentiellement hépatotoxiques doit inciter à la prudence dans l’utilisation de cette plante.
Le marrube blanc ne doit pas être confondu avec la ballote (
Ballota nigra L., Lamiaceae), parfois nommée marrube noir.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres