Menthe

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 29 juin 2017


Pharmacognosie



Anglais : mint
Espagnol : menta
Allemand : Minze
Étymologie : grec μίνθη mínthê menthe
n. f. Nom générique désignant des plantes herbacées vivaces du genre Mentha (Lamiaceae ex-Labiées), présentes dans les régions tempérées ; classification complexe des taxons (hybridation, polyploïdie, variabilité morphologique) ; intérêt lié notamment à la présence d’huiles essentielles de composition variable selon l’espèce et le cultivar, mais toutes caractérisées par la présence quasi exclusive de composés monoterpéniques oxygénés (alcooliques et cétoniques). Emplois en pharmacie et dans les industries agroalimentaire et cosmétique (aromatisant).
Parmi les menthes dont l'huile essentielle renferme majoritairement du menthol : la menthe poivrée, M. × piperita L., (anglais peppermint, espagnol menta piperita), principale espèce intéressant la pharmacie ; la menthe des champs, M. arvensis L. (anglais cornmint, espagnol asanda) et la menthe dite « du Canada » M. canadensis L. (synonyme M. arvensis L. var. glabrata [Benth.] Fern. et var. piperascens Malinv. ex Holmes) anglais American wild mint (dont l’huile essentielle est utilisée pour l’extraction industrielle du (-)-menthol).
Les menthes dont l’huile essentielle est riche en (-)-carvone sont les « menthes douces » : la menthe crépue, synonyme menthe verte, M. spicata L. (= M. viridis L.), anglais spearmint espagnol menta verde, et une espèce voisine, M. cardiaca J. Gérard ex Baker (emploi de la feuille dans le « thé à la menthe » et surtout de l’huile essentielle comme aromatisant de boissons rafraîchissantes, dentifrices, pâtes à mâcher…).

À la complexité taxonomique des menthes s’ajoute un nombre important de dénominations fantaisistes (« menthe chocolat », « menthe ananas »…) ; de même, on désigne sous le nom impropre de « menthe-coq » une Asteraceae, la balsamite odorante, Tanacetum balsamita L. (= Balsamita major Desf.) dont l’odeur rappelle celle de la menthe.

Menthe poivrée

Anglais : peppermint
Espagnol : menta piperita
Allemand : Pfefferminze
Herbacée vivace indigène d’odeur caractéristique (M. × piperita L., hybride stérile de M. aquatica L. et de M. spicata L.) se propageant par stolons ; plusieurs variétés sont cultivées (menthe Mitcham, menthe blanche, menthe de Hongrie…) dans de nombreux pays à climat tempéré. Présence dans la feuille de flavonoïdes, d'acides-phénols (acide rosmarinique) et d’une huile essentielle dont le constituant principal est le (-)-menthol, accompagné de quantités variables de composés monoterpéniques biogénétiquement apparentés (acétate de menthyle, menthone, menthofurane, isomenthone…) ; propriétés stomachiques, cholérétiques, antispasmodiques, dues pour une large part à l'huile essentielle.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographie 07/2017, 0406 (feuille de), 07/2017, 2382 (extrait sec de feuille de) et 07/2012, 0405 (huile essentielle de).

Emploi traditionnel de la feuille dans le traitement symptomatique de troubles digestifs (dyspepsie, ballonnement épigastrique, flatulence…). L’huile essentielle, obtenue par entraînement à la vapeur d’eau à partir des parties aériennes fleuries, a deux indications reconnues : par voie orale, pour le soulagement de spasmes bénins du tractus digestif, flatulence, douleur abdominale, spécialement chez des patients souffrant du syndrome du côlon irritable ; en application cutanée, en cas de céphalée. Elle est également traditionnellement utilisée, selon l’indication en application cutanée ou en inhalation, en cas de toux ou de rhume, ainsi que pour le soulagement de douleurs musculaires ou de prurit de la peau intacte. Elle est contre-indiquée chez le jeune enfant de moins de huit ans (risque de spasme laryngé dû au menthol, de convulsions), ainsi que chez la femme enceinte ou allaitante ; l’emploi par voie cutanée est réservé à l’adulte. Large emploi comme aromatisant (produits médicamenteux et d’hygiène buccale, industrie agroalimentaire et des tabacs, parfumerie…).


Menthe pouliot

Synonyme(s) : pouliot
Anglais : European pennyroyal
Espagnol : menta poleo
Allemand : Polei-Minze, Polei, Flohkraut
Herbacée (M. pulegium L.) commune en Europe, en Asie occidentale et dans le nord de l’Afrique. L’huile essentielle de menthe pouliot, connue sous le nom d’ « essence de pennyroyal européenne », doit à la présence d’une quantité importante d’une cétone monoterpénique, la pulégone, une réputation d’emménagogue et abortive ; elle présente une notable hépatotoxicité à l’origine d’accidents, parfois mortels, le plus souvent consécutifs à des tentatives d’avortement.

La menthe pouliot était réputée autrefois éloigner les poux et les puces, d’où son nom en latin comme en français. Une huile essentielle de composition et de toxicité similaires, dite « pennyroyal américaine », est fournie par une autre Lamiaceae, Hedeoma pulegioides (L.) Pers.), une espèce native de l’est de l’Amérique du Nord.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres