Microsporidiose

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 16 février 2017
Espagnol : microsporidiosis
Étymologie : grec μικρός mikrós ou σμικρός smikrós petit et σπόρος spóros ensemencement, semence, suffixe -ose maladie
n. f. Maladie opportuniste causée par des microsporidies, fréquente chez les patients infectés par le VIH. Enterocytozoon bieneusi et Encephalitozoon intestinalis sont essentiellement responsables d'une diarrhée chronique cachectisante. Dissémination de l'infection, vers d'autres organes, possible, mais rare.

Au cours du SIDA, la microsporidiose intestinale s'observe habituellement à un stade avancé d'immunodépression avec des taux de lymphocytes T CD4+ inférieurs à 50 par µL de sang. Le diagnostic biologique repose sur un nombre de cellules de CD4+ inférieur à 50 par µL de sang et la coloration spécifique au trichrome. L'utilisation des anticorps monoclonaux et de l'amplification génique permet l'identification d'espèce, indispensable pour instituer un traitement adéquat. Traitement antiparasitaire (albendazole, fumagilline, nitazoxanide) et surtout restauration immunitaire par traitement antirétroviral très actif (TARTA synonyme anglais HAART).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres