Moisissure

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : mold
Espagnol : moho
Étymologie : latin mŭcēre être moisi, gâté en parlant du vin
n. f. Terme vernaculaire imprécis désignant des micromycètes généralement filamenteux se développant sur divers substrats (organismes généralement morts, solutions sucrées). Il s'agit souvent de Mucoraceae (Mucorales) à filaments siphonés ou d'Aspergillaceae (Aspergillales) à filaments cloisonnés. Mucor indicus, champignon opportuniste émergent, est à l'origine d'infections nécrosantes sévères chez les immunodéprimés (zygomycoses). Aspergillus flavus et A. parasiticus produisent une mycotoxine appelée aflatoxine, substance cancérogène qui peut être la cause de cancers du foie et du poumon. Aspergillus fumigatus est responsable d'infections opportunistes. Fusarium est une moisissure qui provoque vomissements, nausées, sinusites voire des infections coliques. Les mycotoxines de Fusarium, potentiellement cancérogènes, sont retrouvées parfois dans les humidificateurs mal entretenus. Penicillium, trouvé dans des matériaux humides (exemples : tapis, papier peint, revêtement isolant de conduits en fibre de verre) est à l'origine de réactions allergiques et peut provoquer une pneumopathie d'hypersensibilité. Autres moisissures communes : Trichoderma, Memnoniella, Cladosporium et Alternaria.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres