Myofasciite à macrophages

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 17 octobre 2016
Anglais : macrophagic myofasciitis
Espagnol : miofascitis macrofágica
Allemand : makrophagische Myofasciitis
Étymologie : grec µῦς s rat, souris, moule, coquillage, muscle, latin fascis faisceau, fagot, paquet, fardeau, suffixe –ite inflammation, grec μακρός macrós long, grand et φάγομαι phágomai manger
n. f. Entité histologique découverte en 1993 à Bordeaux au sein de biopsies musculaires. Elle est caractérisée par une infiltration des espaces conjonctifs intermyocytaires par des macrophages. En 2001, il a été montré que les inclusions présentes dans les macrophages étaient des sels d’aluminium. En 2014, l’ANSM a déclaré que la myofasciite à macrophages devait être reconnue comme « une cicatrice histologique ou comme une réaction histologique à l’aluminium contenu dans les vaccins ».

La relation entre la lésion histologique locale persistante et les symptômes cliniques caractérisés le plus souvent par des douleurs musculaires et articulaires, de la fatigue et des troubles cognitifs, n’a pas été formellement démontrée.
Les symptômes cliniques sont très majoritairement rapportés chez les adultes et, essentiellement, en France. Une explication plausible de la raison pour laquelle la myofasciite à macrophages a une localisation géographique restreinte serait, qu’en France, les biopsies sont pratiquées dans le deltoïde, siège des injections vaccinales, contrairement à ce qui se pratique dans beaucoup d’autres pays.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres