Nernst – Brunner (équation de)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : Nernst – Brunner equation
Espagnol : ecuación de Nernst – Brunner
Étymologie : de W. H. Nernst, 1864 – 1941, physicien et chimiste allemand et E. Brunner, fin XIXe siècle – début XXe siècle, élève de W. H. Nernst, à Göttingen
Relation permettant le calcul de la vitesse de dissolution d'un solide dans un solvant agité par transfert de matière à travers une couche stagnante. Quand une couche stagnante de liquide s'établit entre la surface d'un solide et un liquide parfaitement agité, le transfert de matière a lieu par diffusion grâce à la différence de concentration entre la surface du solide CS (égale à sa solubilité) et la solution agitée C. Le gradient de concentration est (CS-C)/h. L'équation de Nernst – Brunner s'écrit :
dC/dt = DA(CS-C)/Vh
D est le coefficient de diffusion de la molécule considérée, A l'aire du solide, V le volume du liquide, et h l'épaisseur de la couche stagnante. L'équation est valide si le phénomène de diffusion dans la couche stagnante est l'étape la plus lente qui limite la vitesse du processus de dissolution.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres