A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Neuromodulation

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 09 décembre 2015
Anglais : neuromodulation
Espagnol : neuromodulación
Étymologie : grec νεῦρον neûron nerf, latin mŏdǔlātĭo action de mesurer, de régler, mesure régulière, mesure rythmée, modulation, cadence, mélodie
n. f. Capacité pour un neurotransmetteur, libéré au niveau d’une synapse ou diffusant dans le milieu extracellulaire, d’agir sur des récepteurs métabotropiques en induisant la formation de seconds messagers et d’un signal calcium, entraînant l’activation de kinases qui modifient l’activité cellulaire de manière lente, mais durable, par exemple par action indirecte sur les canaux membranaires ou sur des récepteurs canaux, par modification de mécanismes homéostatiques au niveau du cytoplasme ou encore en intervenant sur la régulation de l’expression du génome.

Processus en opposition relative à la transmission phasique d’un signal excitateur ou inhibiteur par libération synaptique d’un neurotransmetteur agissant sur des canaux ioniques avec un temps de réponse rapide, de l’ordre de la milliseconde. Les limites entre neuromodulation et transmission phasique sont susceptibles d’évoluer, par exemple dans le cas des neuropeptides souvent classés comme neuromodulateurs.