Noradrénaline

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
Noradrénaline (tartrate acide de).

Synonyme(s) : norépinéphrine, norartérénol
Anglais : noradrenaline
Espagnol : noradrenalina
Étymologie : allemand Nitrogen ohne Radikal azote sans radical, latin ad vers, à (idée générale de mouvement), près de, (sans idée de mouvement) et rēnes reins, lombes, dos, suffixe –ine
n. f. (DCI). Neuromédiateur catécholaminergique à la fois central et périphérique. Produite sous forme lévogyre par les fibres nerveuses postganglionnaires sympathiques, libérée aussi en tant qu'hormone par les médullosurrénales. Précurseur déméthylé sur l'azote de l'adrénaline. Stimule de façon préférentielle les récepteurs adrénergiques α1, α2 et, dans une moindre mesure, les récepteurs β1 adrénergiques, exerce des effets vasculaires de type α1 (vasoconstriction artérielle et veineuse et donc augmentation de la pression artérielle) et cardiaques de type β1 (actions inotrope, chronotrope, dromotrope et bathmotrope positives).
La noradrénaline augmente la pression artérielle de façon importante, essentiellement par l'intermédiaire d'un accroissement des résistances vasculaires systémiques (vasoconstriction) ; le débit cardiaque peut s'accroître modérément, rester stable ou décroître. Il n'existe, en général, pas de tachycardie importante, en raison de la mise en jeu du système vagal consécutive à l'augmentation de pression artérielle (baroréflexe). Elle n'a pas d'effet β2 relaxant au niveau vasculaire ou bronchique.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographie 01/2008, 0732 (chlorhydrate de) et 0285 (tartrate de).

Utilisée sous forme de tartrate acide, en perfusion intraveineuse, dans le traitement du collapsus, de chutes tensionnelles sévères, secondaires à une vasodilatation périphérique avec volémie normale. Possède des effets cardiovasculaires, non utilisables en thérapeutique en raison de son action hypertensive précédemment décrite : action inhibitrice du péristaltisme intestinal, mydriatique sur l'œil, utérotonique (α1, contraction) et effets métaboliques.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres