Noscapine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 27 septembre 2017


Pharmacognosie



Noscapine.

Synonyme(s) : narcotine (désuet)
Anglais : noscapine
Espagnol : noscapina
n. f. (DCI). Alcaloïde non morphinique du pavot somnifère, Papaver somniferum L., Papaveraceae, à squelette phtalyltétrahydroisoquinoléique, obtenu par extraction à partir de l’opium ou de la paille de pavot ; production par voie biotechnologique actuellement à l’étude. Antitussif d’action centrale n’entraînant, aux doses thérapeutiques, ni dépression des centres respiratoires ni addiction.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographies 04/2011, 0516 et 07/2015, 0515 (chlorhydrate de, hydraté).

La noscapine est indiquée par voie orale dans le traitement symptomatique des toux non productives gênantes ; emploi en déclin.
La noscapine interfère avec le système tubuline-microtubules, provoque l’arrêt de la mitose et induit l’apoptose ; pour cette raison, elle-même ainsi que des dérivés hémisynthétiques (par exemple des dérivés 9-halogénés et 9-arylés) font l’objet d’évaluations dans divers types de cancers. Ils pourraient également, en modulant la dynamique microtubulaire et en améliorant les déficits du transport axonal, présenter un intérêt thérapeutique dans certaines maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, Huntington, sclérose latérale amyotrophique).
Bien que la noscapine ne soit pas
sensu stricto un opioïde, les exonérations concernant la noscapine et ses sels ont été supprimées en juillet 2017 en raison de l’usage détourné et de l’abus de médicaments opioïdes antitussifs ; en conséquence, depuis cette date les médicaments et préparations renfermant de la noscapine, quelle qu'en soit la concentration, ne peuvent plus être délivrés que sur ordonnance médicale et la vente de ces médicaments sur les sites internet des pharmacies n’est plus possible.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres