Ordre

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 10 décembre 2014
Anglais : order
Espagnol : orden
Étymologie : latin ordo rang, rangée, ligne, classe sociale, succession, distribution régulière, arrangement
n. m. 1- Disposition, organisation, succession régulière. 2- Catégorie, classe d’êtres ou de choses.



Administration - Droit



Ordre national des pharmaciens

Anglais : National Council of the Chamber of Pharmacists
Espagnol : Consejo General de Colegios Oficiales de Farmacéuticos
Institution qui regroupe les pharmaciens exerçant leur art en France métropolitaine ou dans les départements et collectivités d'Outre-Mer et inscrits au tableau de l'Ordre.

Il est investi, par la loi, de missions de service public : assurer le respect des devoirs professionnels, assurer la défense de l'honneur et de l'indépendance de la profession, veiller à la compétence des pharmaciens et contribuer à promouvoir la santé publique et la qualité des soins, notamment la sécurité des actes professionnels (Article L. 4231-1 du Code de la santé publique). Il est organisé en un conseil national et sept sections représentant chacune une branche d'activité de la pharmacie, à l'exception de la section E (pharmaciens exerçant dans les départements et collectivités d'Outre-Mer, quel que soit leur type d'activité) et la section D (pharmaciens adjoints indépendamment de leur secteur d'activité). Chaque section est gérée par un conseil central. La section A, qui représente les pharmaciens titulaires d'officine, est décentralisée en 21 conseils régionaux. Les Conseils régionaux de la section A et les Conseils centraux des autres sections exercent à la fois des missions administratives et juridictionnelles. Lorsqu'un conseil siège en chambre de discipline, il est présidé par un magistrat de l'ordre administratif. Dans le cas du Conseil national, instance d'appel envers les décisions des autres conseils, il s'agit d'un Conseiller d'État.

Ordre professionnel

Anglais : professional association
Espagnol : colegio profesional
Personne morale investie de prérogatives de puissance publique afin d'assurer l'organisation d'une profession réglementée et le contrôle de son exercice.

Les ordres professionnels regroupent des personnes exerçant une profession libérale réglementée, dont l'accès est subordonné à un diplôme et à des conditions de nationalité et de moralité, qui sont tenues au respect d'une déontologie et soumises au contrôle des instances ordinales.


Botanique



Selon le code international de nomenclature botanique, les taxons sont classés, après le règne, en embranchements, classes, ordres, familles, genres et espèces. Il s'agit d'un classement en catégories hiérarchisées, le nom des ordres se termine en « ale », exemple : ordre des Rosales qui comprend, par exemple, la famille des Rosaceae.


Chimie



Ordre d'une réaction

Anglais : order reaction
Espagnol : orden de reacción
Valeur numérique expérimentale, sans unité, caractérisant la cinétique d'une réaction chimique. L'ordre d'une réaction peut être :
1- partiel, exposant λ ou μ de la concentration d’un réactif [A] ou [B] à l’instant t dans l’expression de la vitesse v :
v = k [A]λ [B]μ, par exemple de la réaction : αA + βB → γC + δD, où k représente la constante de vitesse de la réaction à la température T, λ est l'ordre partiel par rapport au réactif A, μ l'ordre partiel par rapport à B. L'ordre, quand il existe, peut, par exemple, être entier (1, 2), fractionnaire ou nul. Certaines réactions ne présentent pas d'ordre. Cela signifie que l'on ne peut pas écrire la vitesse de la réaction sous la forme d'un produit de type v = k [A]λ [B]μ
2- gLobal, somme des ordres partiels. L’ordre global de la réaction est égal à λ + μ.

L'ordre est déterminé uniquement expérimentalement (par exemple par la méthode des essais successifs, par la méthode de Van't Hoff). Les ordres sont des paramètres importants intervenant dans les méthodes cinétiques d'analyse, Cf méthodes cinétiques d'analyse.


Physique



Ordre d'un spectre

Anglais : spectrum order
Espagnol : rango de espectro
n. m. Notion rencontrée en RMN en particulier dans le cas des spectres dits du deuxième ordre. Intervient lorsque les déplacements chimiques des différents groupes, donnant lieu à un signal de RMN, sont comparables aux valeurs des constantes de couplage.

Le cas où les différences de déplacements chimiques sont beaucoup plus grandes que les valeurs de constantes de couplage, entraîne l'apparition de spectres du premier ordre. Cf RMN.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres