Ovaire

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 31 janvier 2015


Botanique



Anglais : ovary
Espagnol : ovario
Étymologie : latin ōvarĭum ou ōvum œuf
n. m. Partie inférieure du pistil, généralement renflée, formée par la réunion des carpelles et contenant les ovules.


Physiologie



Organe faisant partie de l'appareil reproducteur femelle. C'est la gonade femelle qui produit les ovules et les hormones sexuelles féminines. Organe pair et symétrique intrapéritonéal situé dans la cavité abdominale (pelvis) de part et d'autre de l'utérus, constitué de trois types de cellules : les cellules épithéliales, formant la couche externe de l'ovaire (épithélium), les cellules germinales qui se développent en ovules, les cellules stromales, formant les tissus de soutien (stroma ovarien). Sa partie corticale possède, à la naissance, tous ses follicules primordiaux et primaires, mais un seul, le follicule dominant, libérera à chaque cycle menstruel, chez la femme et de la puberté à la ménopause, un ovule qui migrera vers l'utérus. En cas de fécondation, le follicule se transforme en corps jaune (corpus luteum) sécrétant des œstrogènes et de la progestérone, sinon il dégénère.

Les fonctions endocrines de l'ovaire sont régulées par les gonadotrophines hypophysaires, les hormones folliculostimulante (FSH) et lutéinisante (LH). La thèque interne de l'ovaire sécrète, sous le contrôle de la LH, des androgènes aromatisés en œstradiol, par les cellules de la granulosa des follicules, sous l'influence de la FSH qui contrôle l'aromatase ovarienne. L'inhibine sécrétée aussi par la granulosa freine, comme l'œstradiol, la libération de FSH hypophysaire.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres