PH

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 06 février 2017
Synonyme(s) : potentiel d'hydrogène (désuet)
Anglais : pH
Espagnol : pH
Étymologie : latin tardif potentiālis qui peut avoir un effet, d'où le verbe potentialiser, potentiel, H pour hydrogène
n. m. Grandeur physique exprimant l'acidité libre d'un milieu, introduite en deux temps par P. L. Sörensen. Initialement défini, en 1909, comme le cologarithme décimal de la concentration en protons de la solution, il est maintenant défini (depuis 1923) comme étant le cologarithme de l'activité du proton solvaté aH+ dans le milieu : pH = - log10 aH+. C’est sa définition formelle, incontournable, car la plupart des méthodes physiques répondent aux activités. Cette définition entraîne une difficulté à la fois théorique et expérimentale : l'impossibilité de mesurer l'activité d'un ion. Cf activité. Elle est contournée par un complément à la définition formelle appelé définition opérationnelle du pH. Elle invoque des mesures de forces électromotrices de cellules électrochimiques appropriées permettant d'accéder, sans ambiguïté majeure, à la différence de pH entre deux solutions dont l'une, tampon (dite standard), est censée posséder une valeur bien définie, attribuée conventionnellement grâce à l'équation de Debye et Hückel.

Le pH ne peut être défini que dans les solvants protophiles. Dans l'eau, son domaine de variation se situe sensiblement entre les valeurs 0 et 14. Un pH identique dans deux solvants différents ne correspond pas au même niveau d'acidité absolue.


PHI

Synonyme(s) : point isoélectrique
Anglais : isoelectric point
Espagnol : punto isoeléctrico
Valeur du pH à laquelle la charge électrique nette d'une entité est nulle.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres