Paralysie

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : paralysis
Espagnol : parálisis
Étymologie : grec παράλυσις parálusis relâchement, d'où paralysie, du verbe παραλύω paralúô délier sur le côté, d'où relâcher les organes, les muscles d'une partie du corps, paralyser
n. f. Perte de la motricité consécutive à une lésion des muscles ou des voies ou centres nerveux en charge de l'organisation et de l'exécution de la motricité. Elle est congénitale ou acquise par infection syphilitique ou virale, ischémie, atteinte métabolique, toxique ou traumatique du muscle. Sont à distinguer : 1- la monoplégie qui concerne un petit groupe de muscles ; 2- la diplégie qui affecte les 2 membres supérieurs ou inférieurs ; 3- la quadriplégie ou tétraplégie qui touche les 4 membres ; 4- la paraplégie qui affecte la partie inférieure du corps ; 5- l'hémiplégie qui paralyse la moitié droite ou gauche du corps ; 6- la paralysie générale ou neurosyphilis parenchymateuse, démence paralytique marquant l'une des manifestations de la syphilis tertiaire, aujourd'hui rare, avec atteintes neuropsychiques bien plus graves que les troubles de la fonction motrice (Cf tabès).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres