Paraquat

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 09 décembre 2015
Anglais : paraquat
Espagnol : paraquat
Étymologie : grec παρα para préfixe para– le long de, à côté de et quat pour quaternaire
n. m. Bis-sel quaternaire d'une p-dipyridine, (1,1'‑diméthyl‑4,4'‑bipyridinium), il s'agit d'un produit phytosanitaire, utilisé comme herbicide. Le paraquat est très dangereux, par sa forte toxicité aiguë par ingestion, même à faible dose. La dose létale minimale serait d'environ 35 mg/kg et correspond à deux gorgées d'une solution à 100 g/L.
L'intoxication aiguë est caractérisée, dans sa phase initiale, par une atteinte digestive caustique, avec douleurs pharyngées et abdominales, vomissements et diarrhées pouvant conduire à des risques de déshydratation, en cas d'ingestion importante. Cette première phase est suivie généralement, dans les premières heures, par une cytolyse hépatique et une insuffisance rénale fonctionnelle liée à une tubulopathie aiguë toxique. On note aussi, à ce stade, des troubles du rythme cardiaque et un coma. La mort peut alors survenir dans un tableau de défaillance multiviscérale.
En cas de survie à cette première phase, une fibrose pulmonaire s'installe progressivement en 4 à 10 jours , aboutissant à une mort douloureuse, par hypoxie, en quelques jours ou semaines (aucun antidote connu).
L'absorption cutanée, après contacts prolongés avec des solutions concentrées, peut suffire à provoquer la mort par fibrose pulmonaire. La survie est exceptionnelle en cas d'atteinte respiratoire.

L'ensemble des effets toxiques est majoritairement lié à la formation de formes réactives de l'oxygène au niveau mitochondrial. L'intoxication est assez fréquente aux Antilles. La mortalité est de l'ordre de 80 %.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres