Pasiréotide

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 18 juillet 2016
Pasiréotide.

n. m. (DCI). Nouvel analogue de la somatostatine injectable, de forme hexapeptide cyclique. Comme les hormones peptidiques naturelles, la somatostatine‑14 et la somatostatine‑28, appelées également SRIF (somatotropin release inhibiting factor), et comme les autres analogues de la somatostatine, le pasiréotide exerce son activité biologique en se liant aux récepteurs de la somatostatine (SSTR). Cinq sous‑types de récepteurs ont été identifiés (SSTR1, 2, 3, 4 et 5) et sont exprimés dans différents tissus, dans les conditions physiologiques normales. Les analogues de la somatostatine se lient à ces récepteurs avec différentes affinités ; le pasiréotide se lie avec une haute affinité à 4 des 5 sous‑types SSTR ; il se fixe, en particulier, sur les récepteurs de l'hormone de croissance avec une bien meilleure affinité que l'octréotide.

Le pasiréotide diminue la sécrétion du pancréas et, par ce biais, diminue le taux de complications des pancréatectomies, en particulier la formation de fistules. Il est éventuellement utile pour le traitement de la maladie de Cushing en cas d’échec ou de contre-indication de la chirurgie.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres